Societe Perillos

Notre Groupe de recherche existe depuis quelques années maintenant et n'a plus à démontrer le sérieux de ses travaux. Nos membres s'intéressent nécessairement au mystère dévoyé de Rennes le Château mais favorisent le terrain de Perillos
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 et si on parlait des templiers?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7
AuteurMessage
ALERION

avatar

Messages : 86
Date d'inscription : 01/02/2010
Localisation : PAYS DES NERVIENS

MessageSujet: Re: et si on parlait des templiers?   Dim 10 Oct - 20:45

Tu avais déjà entendu parler de ces chevaliers de la rivière?
Pierre philosophique où Philosophale?

Amic...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
André Douzet



Messages : 424
Date d'inscription : 26/01/2010

MessageSujet: Re: et si on parlait des templiers?   Dim 10 Oct - 20:58


vérification faite: c'est bien "philosophale" et non 'philosophique' comme je l'ai mal écrit précédemment... mea culpa!!!!! ;-(
je n'ai rien en carton sur les chevaliers de la rivière... j'ai en échange une ou deux notices sur les Chevaliers Passeurs"... où il est question du franchissementde la... rivière en tant qu'entité, épreuve, récompense, Dame ou conquête ou savoir. mais rien ne dit que c'est ce que tu cherches...
a


ALERION a écrit:
Tu avais déjà entendu parler de ces chevaliers de la rivière?
Pierre philosophique où Philosophale?

Amic...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ALERION

avatar

Messages : 86
Date d'inscription : 01/02/2010
Localisation : PAYS DES NERVIENS

MessageSujet: Re: et si on parlait des templiers?   Dim 10 Oct - 21:20

oui, pourquoi tenter vers certaines indiscrétions, vu que des temps apocalyptiques (révélations) son
"proches".Mais je pense qu'il y a plus d'ouverture actuellement envers certaines révélations afin que la tradition perdure et ne se perde pas dans les méandres du fourre tout.

Enfin c'est mon impression, et c'est tant mieux pour l'humanité.

Amct
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
André Douzet



Messages : 424
Date d'inscription : 26/01/2010

MessageSujet: Re: et si on parlait des templiers?   Lun 11 Oct - 13:59

mais oui... selon certaines sources d'info du côté de Toulouse l'heure serait venue pour que s'ouvrent certaines révélations. Pourquoi Toulouse pourrait-on demander? et bien, un des morceaux de réponse à cette question est précisément un lien très étroit et visible entre le château de la Dame de Trèfle et... Montsaunès!!!! mais ce détail est su depuis plus de 10 ans sur le Toulousain ou s'est déja ouvert un cheminement dans cette direction... ou celle d'un certain lieu dit 'chapelle du Christ' en ruines certes mais bien encore fréquenté. mais les milieux certains le savent sans problème. Le temple n'a jamais été mort...!!!
ad



ALERION a écrit:
oui, pourquoi tenter vers certaines indiscrétions, vu que des temps apocalyptiques (révélations) son
"proches".Mais je pense qu'il y a plus d'ouverture actuellement envers certaines révélations afin que la tradition perdure et ne se perde pas dans les méandres du fourre tout.

Enfin c'est mon impression, et c'est tant mieux pour l'humanité.

Amct
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ALERION

avatar

Messages : 86
Date d'inscription : 01/02/2010
Localisation : PAYS DES NERVIENS

MessageSujet: Re: et si on parlait des templiers?   Lun 11 Oct - 15:21

Que de viviers depuis des siècles dans lesquels seront séparés les bons grains de i...pour les jours de révélations.
C'est fou comme les choses se mettent en place,c'est comme si l'on sortait de l'oeuvre au noir tout en respectant les mois philosophiques.Tel Jason et son voilier Argô au voiles rouge et blanche lors de son retour...

Amic.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
André Douzet



Messages : 424
Date d'inscription : 26/01/2010

MessageSujet: Re: et si on parlait des templiers?   Ven 15 Oct - 20:04

pour revenir à nos chevaliers du Temple...;-)
je reviens sur les tous petits débuts... les appellations tout d'abord
l'Ordre des pauvres Chevaliers du Christ qui deviendra 9 ans plus tard Ordre des Chevaliers du Temple...
jusqu'à l'officialité de l'Ordre sous son nom définitf ils sont là en tant que "chanoines régulier d'Augustin du Saint Sépulcre.
bon... ceci dit la progression est des plus curieuses et pour nous le + curieux est surtout que PERSONNE n'a soulevé ce détail qui est loin d'être négligeable!!!!! et c'est d'autant plus curieux que ces 'étapes' correspondent à une chronologie définie.
jusqu'à leur départ, en tant que templiers ils se chargent de la sécurité des pélerins... mais contrairement aux hospitaliers sous le mot CHARITABLE (mis en place 5 ans avant), les templiers dès leur départ sont soustraits à l'autorité du Roi de France . ce qui ne plaira pas vraiment à sa majesté un siècle plus tard;-)
L'Ordre dépend du Roi Baudouin et de Germond de Jérusalem, patriarche, et s'affiche clairement comme des moines soldats. les hospitalier en échange s'armeront que plus tard vers 1150 !!!!!! ils ne ratrapperont jamais le retard et resteront pour ce qu'ils sont...
l'Ordre s'attaquera d'entrée de jeu au passé des écuries du temple de Salomon. on se demande de qui on se moque quand on entend que 9 hommes dégagent les écuries pour leur compte...
à moins qu'ils n'aient cherchés dans les sous-sol l'exploration des dizaines de KM des rzo souterrains de ce pays... à moijns encore qu'ils aient fait des 'pieds et des mains' pour aller aux sources d'eau abondante et pure qui arrosent certains lieux de ce pays si aride...
à moins que ce soit autrechose car dans les sous-sols on trouve plein de choses curieuses... mises au frais pour la retraite par exemple;-) d'autres murmurent des dépôts sacrés et royaux... datant des fondements de la religion...
et alors on les trouve ces hommes si peu nombreux un peu de partout de Jérusalem à Antioche . On est loin dans cette énergie du rôle de gendarme...On est face à une opération commando destiné à localiser quelque chose et sans doute le sécuriser... de plus, moins on est dans ce genre de mission et plus on assure la discrétion et la bonne conduite au résultat.
on est là face un ordre unique, qu'aucun ne saura égaler... qui se montre comme le fer de lance (comme sur leur sceau!!!) d'une élite dont la mission est la quête de quelque chose montrant une VERITE... qui ne plairait pas à tout le monde.
voilà...
de là nous reviendrons au château de la reine de Trèfle... avec un terme qui est "LE PORTAIL"... quand à la ROSE elle plus que présente pour ce domaine ou se joue le beau jeu... car elle en sera la détentrice et la protection... donc...
enfin une petite info à propos des descendants des Baujeu... ayant en référence un travail complet, du à un généalogiste de cette province consulté par des officiers ministériels, TOUTES les arborescences sont connues. La branche principale est morte sans la moindre chance de rameau ou bourgeon au-delà des soulèvements violents qui secouèrent le lyonnais... tout au plus par les femmes mais de fait sans la succession des armoiries, titres, possessions et autres!!!!
on continue???;-)
a


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nico60



Messages : 46
Date d'inscription : 26/01/2010
Age : 58
Localisation : oise

MessageSujet: Re: et si on parlait des templiers?   Ven 15 Oct - 21:29

Bonsoir André,

Ce sont 9 chevaliers à la création de l'ordre, ou 9 petits templiers se rendant à Jérusalem???
Il semble que l'acte 'commando' qui doit être rapide et bref ne soit pas vraiment approprié pour ce genre d'opération??
De plus a cette époque, l'affrontement massif et frontal n'était il pas une affaire d'honneur??

Nico60 tout petit apprenti templier.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
André Douzet



Messages : 424
Date d'inscription : 26/01/2010

MessageSujet: Re: et si on parlait des templiers?   Sam 16 Oct - 8:46

slt Nico
9 chevaliers à la base.
certes l'opération 'commando' telle qu'on la conçoit habituellement est 'rapide et brève'... cependant des commandos peuvent défendre ponctuellement un point ou... l'investir et le tenir un temps bien défini pouvant être long... aussi long qu'il l'est nécessaire (comme la tenue coûte que coûte de certains 'pitons' en Algérie ou du côté d'un lieu si peu connu une certaine cuvette attaquée et arrachée par les viet ou un dernier lieu du nom ignoré de Camérone le 30 avril 1863 au cours du combat qui reste dans l'histoire comme l'illustration du sacrifice au nom de la parole donnée.). De plus ce commando de 9 hommes du futur et tjrs Temple SAVAIT que suivait l'occupation des lieux en 'camp retranché'...
l'intérêt visible pour nous avec le recul des temps est une action d'approche et dans la foulée un acte rapide là où personne ne l'attend ensuite rester et conserver pour l'Ordre.
Pour résumer je dirai un acte d'ouverture au début des croisades et... un acte de fermeture à la fin (8ème et dernière) des croisades. 9 chevaliers au début... et un 'carré de 9' à la fin. D'où venait le chef de ce 'commando'????? ha ben oui en choeur tous diront... "DE CHAMPAGNE".... OK on continue le rideau de fumée;-) la 5ème colonne à bien fait son travail. et après ça... je repose sérieusement la question "D'OU VENAIENT celui qui conduisait l'opération templiers du début"??????????????? pas de réponse?
alors passons à la suivante;-) D'OU VENAIT celui qui conduisait la dernière opération??????????????
ha mais oui... on va répondre " mais... au début ce n'est pas encore l'ordre du Temple"... et je répondrai "Ha mais oui... à la fin non plus ce n'est plus l'ordre qui fait le nettoyage!!!!!!
mais dans les deux cas C'EST DEJA L'ORDRE qui gère les deux opérations...
on reste dans le type 'armée'??? si vous voulez. on envoi un commando de légionnaires au début et on envoi un commando de légionnaires à la fin... vous pouvez aussi remplacer le mot 'légionnaire' par... 'mercenaire'...
à vous de choisir le verso des cartes... mais le recto est bien le même... c'est beau jeu que nous avons vu jouer ... non? ;-)
quand à l'HONNEUR... du début à la fin il est de mise!!!!! on le retrouvera jusque dans une ramification sous la devise "mon honneur s'appelle fidélité"...
l'affrontement de face à cette époque... de 9 hommes face à un bataillon ou pire est du domaine nipon et s'appellerait 'opération Kamikaze'... mais là il n'y a pas de survivants et c'est suicidaire... ce ne devait pas être le cas prévu pour l'opération d'ouverture car les 'désignés' meurent de toutes façons de mort naturelle de vieillesse ou honorablement au combat... mais le cas pour celle de fermeture. Là personne NE DEVAIT EN REVENIR... le silence règne sur les deux colonnes VM!!!!;-)
mais il y a une autre question bien plus interessante (bien que nous devons saluer ces hommes qui allaient jusqu'au bout de leur mission sans autre état d'âme que de réussir... pour la plus grande gloire de Madame Marie et de l'Ordre!!!).... si au début il n'y a pas de structure pour 'encadrer' l'opération... qui l'a initialisée?????
et celle de fin????? qui l'a conçue, mise sur pied et lancé????? vous pouvez éplucher l'ordre de mission de Guillaume de Roussillon dans tous les sens... ce ne sont pas les templiers...
ET POURTANT!!!! relisons cet ordre si vous voulez bien... et bien il est clair et sans appel... GdR doit DES SON ARRIVEE se placer sous le commandement.... "de ly grand maîstre du Temple"!!!!
la messe est dite!!!! du moins pour votre serviteur... ce qui n'engage que lui je vous le concède volontier;-)

j'oubliais plusieurs petit détail à propos de la légion... vous avez vu les deux couleurs qui sont son 'franc blasonnement'??? et la grenade??? elle a combien de flammes??? ces deux couleurs sont idem à deux autres personnages... et puis la devise "HONNEUR ET FIDELITE'.... et enfin qui est le patron de ce régiment d'exception??? et bien c'est St ANTOINE LE GRAND... célébré le 17 janvier!!! amusant, non?.... quand à St Barbe est elle la patronne des sections de sapeurs légionnaires.... et ST georges pour la cavalerie de légion... le gratin est servi avec évidemment du boudin!!!! allez un dernier petit verre pour la route;-) quels étaient les couleurs du bataillon de Guillaume de roussillon????? ces armoiries seront 'fondues' UNIQUEMENT pour la durée de la mission... après elles seront endormies... ça vous suffit on on prend le coup de l'étrier???;-) sous quels patrons et patronne fut mis la mission 'baroud d'honneur' de Guillaume????
je vous laisse deviner tout ça... car pour finir on regardera quel est le patron du régiment de parachutistes d'infanterie de marine de Carcassonne... commandé par celui qui devint maire de RLC (amusant, non?)... là je vous laisse la surprise car on ne peut inventer ça!!!! mais vous trouverez forcément... tout comme vous trouverez les couleurs du port templier de Colioure et le nom de celui qui en était le gérant ;-) car enfin quoi!!!!... vous avez vraiment cru que je m'éloignais du sujet général????;-)
a


nico60 a écrit:
Bonsoir André,

Ce sont 9 chevaliers à la création de l'ordre, ou 9 petits templiers se rendant à Jérusalem???
Il semble que l'acte 'commando' qui doit être rapide et bref ne soit pas vraiment approprié pour ce genre d'opération??
De plus a cette époque, l'affrontement massif et frontal n'était il pas une affaire d'honneur??

Nico60 tout petit apprenti templier.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
André Douzet



Messages : 424
Date d'inscription : 26/01/2010

MessageSujet: Re: et si on parlait des templiers?   Sam 16 Oct - 9:29

Nico...
mais... les templiers étaient... 'Petits';-) qu'ils soient grands ou non ;-) petits quoi qu'il arrive... grands et immenses quoi qu'il en coûte!!!
on est tous le 'petit' de quelqu'un... ,non? alors en fin de compte ce sont des hommes qui firent l'Ordre... rien que des Hommes... mais les majuscules font toutes la différence avec les minuscules. relisez le travail sur une bataille lors des croisades sur le site FS;-) les images connes s'effondre pour faire place aux vraies images...
ad l'ivre de livres d'images
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nico60



Messages : 46
Date d'inscription : 26/01/2010
Age : 58
Localisation : oise

MessageSujet: Re: et si on parlait des templiers?   Sam 16 Oct - 19:01

Bonjour André,

Merci pour l'exercice de style, et cette foule de petits détails, au combien précieux.
Bien entendu, je n'ai pas pensé un seul instant que tu t'éloignait du sujet, mon manque cruel,
de connaissances sur ce vaste sujet des templiers, me pousse à poser ces questions.
De plus, je sais pertinemment que les templiers , sont 'ton' sujet de prédilection.
Mais ma foi , si ces petites questions te sont posées, c'est tout simplement pour te faire réagir,
sur un sujet que tu connais si bien.
Encore merci.
Nico humble serviteur du grand maitre de la SP .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Audevie



Messages : 57
Date d'inscription : 25/01/2010

MessageSujet: Re: et si on parlait des templiers?   Sam 16 Oct - 19:39

Bonsoir André

J'aimerai autant que je viens avec avidité me désaltérer à ta source d'informations toujours prolifique ....ajouter un peu d'eau à ce moulin qui a je pense de ton coté beaucoup de grain à moudre....A nous d'en tirer avec profit la meilleure farine en sachant éviter les chausses trappes et ces quelques faux documents produits pour éloigner les esprits tordus qui ne pensaient qu'à retrouver monnaie sonnante et trébuchante!

J'aimerai bien faire court pour la clarté de lecture mais c'est à plein seau (ou "sceaux") que je voudrai apporter ou plutôt verser ma modeste participation à ce fabuleux domaine de recherche et quoi de mieux pour l'introduction que d'évoquer les 2 sceaux significatifs des "chevaliers du Christ" ( Et si j'emploie cette dénomination c'est pour mieux l'expliciter plus loin dans mon exposé) :

Pour le 1° sceau celui historiquement le plus connu daté de 1190 où 2 moines soldats chevauchent le même destrier faisant couler beaucoup d'encre sous les ponts pour une trop facile allusion à la pauvreté légendaire de l'ordre ....oui vu sous l'angle allégorique du symbole ! Mais sous l'aspect pratique allez donc faire combattre 2 chevaliers sur le même cheval et si l'on poursuit dans le délire des chiffres avec les 9 chevaliers historiques de base il y n'avait donc besoin que de 4 destriers et demi ou 4 chevaux et un âne !

Mais l'histoire a souvent besoin de dépoussiérage et là prend sa place le 2° sceau daté de 1171 moins connu du grand public car originalement produit grossièrement sous l'angle d'un coin comme mal taillé il en ressort une coupole surplombant 2 arcatures , enfin une image de l'emplacement de naissance de l'ordre ou sa renaissance au grand jour ....pour suivre le plan?

André tu as écrit:
Citation :
l'Ordre s'attaquera d'entrée de jeu au passé des écuries du temple de Salomon. on se demande de qui on se moque quand on entend que 9 hommes dégagent les écuries pour leur compte...

Dans l'histoire avec l'allusion aux célèbres "écuries d'Augias" ce sont bien ces autres écuries de EL Haram ou la Maison de Dieu sur le mont Moria qui occupent le devant de la scène avec des "pauvres" chevaliers qui n'ont pas fait le déplacement pour rien et surtout pas pour nettoyer ce genre d'écuries ! C'est bien cette "maison de Dieu" bâtie sur l'emplacement même où s'élevait le temple de Salomon construit avec les bois du Liban, démoli par Nabuchodonosor, reconstruit par Hérode, avant de nouveau être abattu par Titus! Alors sur ce mille feuilles comme beaucoup d'occupations antiques se regénéraient en "pompant " la plupart des matériaux à défaut de l'essence originelle s'éleva donc ce fameux temple de Jérusalem où selon les saintes écritures: la Vierge vint présenter l'enfant, où celui ci plus tard vint en boucher un coin de la suprématie des prêtres de Jérusalem par sa précoce connaissance, avant d'en chasser depuis les degrés les fameux marchands .....du Temple!

Et pour achever cette note type cadastrale, c'est pour retomber sur mes pieds en précisant le pourquoi de la dénomination primitive des templiers: celle des "chevaliers du Christ" découlant de ces faits de passage du Christ dans ce lieu ....à ne pas surtout pas confondre comme le font trop certains historiens modernes avec la mosquée du rocher de Jacob de la Sakhra toute proche avec sa superbe coupole dont l'éclat doit entrainer cet aveuglement! Au fait ces écuries étaient si immenses qu'elles contenaient bien plus que de nombreux chevaux .....et c'est de là que la saga officielle a cavalé .....à bride abattu à travers les siècles!
A plus!

Audevie ... modeste "apprenti jockey" sur le vaste champ de course des templiers.....que dis je une course d'obstacles !



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: et si on parlait des templiers?   

Revenir en haut Aller en bas
 
et si on parlait des templiers?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 7 sur 7Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7
 Sujets similaires
-
» [Berry, Steve] Cotton Malone - Tome 1: L'héritage des Templiers
» Le Dernier des Templiers (2011) Action / Fantastique
» Ainsi parlait Sarah Toussegras...
» Arrivée du Gran Sénéchal des Templiers Italiques
» La bière Dow à Tout le monde en parlait

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Societe Perillos :: Nouveautés-
Sauter vers: