Societe Perillos

Notre Groupe de recherche existe depuis quelques années maintenant et n'a plus à démontrer le sérieux de ses travaux. Nos membres s'intéressent nécessairement au mystère dévoyé de Rennes le Château mais favorisent le terrain de Perillos
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 et si on parlait des templiers?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
AuteurMessage
ALERION

avatar

Messages : 86
Date d'inscription : 01/02/2010
Localisation : PAYS DES NERVIENS

MessageSujet: Re: et si on parlait des templiers?   Mer 29 Sep - 0:08

Bonsoir André,

Oh que oui, cela nous tente!!!
Suis toujours sensible en ce qui concerne une exsistence d'anciens templiers après la "chute"
officielle de l'Ordre.Posons des jalons et remontons dans la mesure du possible vers notre
3 ième millénaire...

Amitiés...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
christiane



Messages : 31
Date d'inscription : 27/01/2010
Age : 58

MessageSujet: Re: et si on parlait des templiers?   Mer 29 Sep - 11:56

Bonjour André,

Comme l'écrit Alérion; oh oui que cela nous tentent........ainsi que "la poursuite sur le château de la Dame de Trèfle, Lyon et les quartiers templiers de St Georges et annexes de Lyon"
Je ne suis rien qu'une bonne lectrice et vous (ainsi que d'autres membres) de si bons "conteurs"!!!!!!! ;-) Donc en avant......
Bonne journée à tous.
Christiane
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
André Douzet



Messages : 424
Date d'inscription : 26/01/2010

MessageSujet: Re: et si on parlait des templiers?   Mer 29 Sep - 22:38

Christiane et tous, toutes

bien entendu nous allons revenir sur les suites de chateau trèflé... et des conséquence tant au 14e siècle que un peu avant et surtout bien après...
mais pas ce soir...
pour finir un peu un certain chapitre sur les croisades et l'honneur du temple je tiens juste à préciser à propos du courage plaçant ces hommes de l'Ordre, sans doute au départ comme vous et moi, tellement loin devant les autres assemblées religio-militaires...
je citerai seulement la bataille qu'ils livrèrent et qui se solda par une écrasante défaite au Casal Robert en 1187... là 150 chevaliers du Temple firent désespérément face sans reculer d'un pas à 7000 musulmans... certes pas un templiers n'en réchappa on s'en doute. Mais ceci montre que ces hommes savaient affronter une épreuve aussi dure et fatale soit-elle... ceci pour dire que pour notre part et pour bien d'autres personnes il est pensable qu'il subirent la fin de leur ordre comme l'issue de cette bataille... sur un ordre... et pour l'Ordre...
demain on change de registre mais je voulais le signaler en oppositions aux hospitaliers qui fuirent plus d'1 fois et surtout au moment le plus cruciale... quant aux chevaliers teutoniques il semble préférable de ne pas insister là-dessus non plus.
ad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
duchatel



Messages : 20
Date d'inscription : 29/01/2010

MessageSujet: et si on parlait des Templiers   Jeu 30 Sep - 13:57

Et si la malédiction des Templiers était une vaste propagande, servant à occulter la disparition de Clément V et non sa mort.
Le tombeau d'Uzeste est-il vide ?

A Saint Bertrand de Comminges une sépulture abrite une épitaphe qui nous apprend qu'en l'an du Seigneur 1334 le 17 des calendes de JANVIER (comme par hasard ....)
en fait un 16 décembre, est mort VITAL de ARDENGOST clerc de cette église.
Sous cet anagramme, ne s'agirait-il pas de Bertrand de Got ?
Fausse mort ? vraie sépulture ?
A vous de juger.
.......et bonne journée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
Admin


Messages : 48
Date d'inscription : 25/01/2010

MessageSujet: Re: et si on parlait des templiers?   Jeu 30 Sep - 14:30

Là je tombe des nues, vous ne pouvez pas nous en dire plus ? C'est extraordinaire un truc pareil....

Odile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://societe-perillos.forumdediscussions.com
Adams



Messages : 27
Date d'inscription : 18/07/2010

MessageSujet: Re: et si on parlait des templiers?   Jeu 30 Sep - 15:59

Bonjour
Je suis tres surpris par ce que je lis sur ce site à propos de Jacques de Molay.
http://princessedenuit.kazeo.com/Jesus-christ/Le-suaire-et-Jacques-de-Molay,a378515.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
Admin


Messages : 48
Date d'inscription : 25/01/2010

MessageSujet: Re: et si on parlait des templiers?   Jeu 30 Sep - 16:08

Là je vous comprends d'autant que le livre dont il est fait référence sur ce site dit également que ce serait un montage photographique fait par Léonard de Vinci en personne, d'ailleurs en témoigne la coupure entre la tête et le corps !!!!!

ceci étant dit, d'autres éléments sont de grandes valeurs dans ce livre.

ceci étant dit, pour contrecarrer la thèse évoquée, il faut se renvoyer aux deux ouvrages de Ian Wilson sur le Saint Suaire où lui apporte (à mon sens) la preuve parfaitement contraire de celle de l'étude au carbone 14 maintenant franchement réchauffée.

il est évoqué notamment toutes les analyses en relation avec les plantes qui prouvent que le tissu a été mis en contact avec la région de Palestine...entre autres...

Odile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://societe-perillos.forumdediscussions.com
Audevie



Messages : 57
Date d'inscription : 25/01/2010

MessageSujet: Re: et si on parlait des templiers?   Jeu 30 Sep - 16:48

salut à tous

Duchatel a dit:
Citation :
A Saint Bertrand de Comminges une sépulture abrite une épitaphe qui nous apprend qu'en l'an du Seigneur 1334 le 17 des calendes de JANVIER (comme par hasard ....)

il est aussi curieux de déchiffrer la fin de cette épitaphe en latin :

ANNO DNl M CCC XXX IIII
XVII KLS lANUARII OBIIT VI
TAL DE ARDENGOST CLERlC
ET PBR HUI ECCLIE CUI AlA
REQESCA T lN PACE AM H lACET l

TUBA R03A MUDl NO R03A MUDA
NO REDOLET SED OLET QD REDOLE
solet

Ce qu'on traduit par: « Ici repose non seulement une rose pure mais la Rose du monde. Elle se cache mais on devine ce qu'il convient de deviner. »

Troublante analogie que cette fleur pour ceux qui "sont au parfum" avec un patronyme de famille propriétaire d'un ancien fief à la célèbre croix rouge situé entre rivière qui " sonne " et terroir qui pisse rouge !

Troublant aussi de savoir que notre célèbre vigneron du bordelais et chanoine agenais avant de devenir le pape clément , s'était naguère arrêté pour la translation des reliques de saint Bertrand dans ce cloître du Comminges ( tiens donc dans ce terroir Philippe le Bel avait hérité de quelques terres....) où git cette épitaphe !

Moralité : Lorsque l'on croit arriver enfin à démêler les écheveaux de laine des mystères du passé ......il faut repartir sur de nouvelles pistes à en perdre haleine!

A plus!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nico60



Messages : 46
Date d'inscription : 26/01/2010
Age : 58
Localisation : oise

MessageSujet: Re: et si on parlait des templiers?   Jeu 30 Sep - 17:40

Bonjour tout le monde,
Il s’agirait : de Pierre de Ardengost clerc et prébendier de cette église. ??
Apparemment il s’agit d’une épitaphe originale, mais ce genre n’était pas rare à cette époque,
Concernant de jeunes hommes fauchés dans la « fleur » de l’age, dans le plein épanouissement de la vie.
Dont la mort n’était pas prévu si tôt. ??
Si jeu de mots il y a, c’est celui d’un moraliste chrétien.
au conditionnel.

Article trouvé sur BNF
Nico60
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
André Douzet



Messages : 424
Date d'inscription : 26/01/2010

MessageSujet: Re: et si on parlait des templiers?   Ven 1 Oct - 10:37

avec votre permission je peux apporter un minuscule grain de sel dans le chapitre St Bertrand du Comminges...
à propos de Bertrand et de la garde de son trésor confiée pour le moins curieusement à 3 chevaliers du temple de mOntsaunès alors que le même pape vient de les torpiller...
et puis les célèbres "qui défendra le temple à présent???" qui se passe aussi près de Montsaunès...
quand au pape pour sa sépulture je cercherai du côté de Rochemaure (carré magique!!!), voire aussi le clansaye où on trouve pas mal de choses sur le sujet (mais pas la tombe;-)
et puis je reviendrai à st bertrand... les hommes de la forêts (dans le cloître) ou hommes verts... et sur la Licorne (détour par montsaunès) et le pourquoi de Bertand de Got pour ce lieu qui le fascinait au point de le rendre malade de l'endroit comme BS à RLC...
petit détour par le très curieux petit baphomet de Montsaunès et la créature féline qui avale le pivot de l'escalier disparu... et dont le jumau se trouve dans une chartreuse!!!!!!!!!
à vous de décider...
ad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Audevie



Messages : 57
Date d'inscription : 25/01/2010

MessageSujet: Re: et si on parlait des templiers?   Dim 3 Oct - 11:49

Bonjour à tous

Puis je apporter André moi aussi une petite note plus ou moins " salée " où certains pourront en moudre le grain...

Tu as écrit:
Citation :
et puis je reviendrai à st bertrand... les hommes de la forêts (dans le cloître) ou hommes verts... et sur la Licorne (détour par montsaunès

Cela m'entraine sur une piste massivement parcourue par des pèlerins à la coquille ( Celle du retour) où une fameuse ( pour ne pas dire "fumeuse" par son champ vibratoire) chapelle templière de Navarre isolée à l'écart de toutes perturbations artificielles est aussi énigmatique que celle de Montsaunes.

Ses chapiteaux sont chargés pour celui qui s'attarde à les déchiffrer: Entrelacs sortant tels des serpents de la bouche de masques avec pour terminaison des feuilles et des fruits (relation évidente avec "l'homme vert" ou le fameux green-man celtique). Lions aux queues feuillus en cours de combat, une représentation alchimique voilée du travail mercuriel ?

Et cerise sur le gâteau (comme tu faisais allusion précédemment) une crucifixion … sans croix ! Une empreinte templière évidente !

Bon W.E

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ALERION

avatar

Messages : 86
Date d'inscription : 01/02/2010
Localisation : PAYS DES NERVIENS

MessageSujet: Re: et si on parlait des templiers?   Dim 3 Oct - 12:17

Bonjour Audevie,

intérèssante cette chapelle!
Est-ce-que certains lions sont ailés?

Cdt et bon dimanche à tous et toutes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Goudin Juliette



Messages : 114
Date d'inscription : 27/01/2010

MessageSujet: Re: et si on parlait des templiers?   Dim 3 Oct - 12:52

Bonjour à tous, toutes !


Bonjour Aude vie tu nous mets l'Eau de Vie à la bouche, on peu en savoir plus !!! pour l'associer à l'Eau de la Connaissance flower

@ plus

Juliette
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Audevie



Messages : 57
Date d'inscription : 25/01/2010

MessageSujet: Re: et si on parlait des templiers?   Dim 3 Oct - 18:03

Excusez moi mais j'ai oublié le principal !

J'espère ne pas vous avoir fait trop "bouillir" en oubliant de mentionner le nom de ce haut lieu aux "cent portes" comme le nom basque le signifie soit la chapelle d'EUNATE...Bien heureux qui en ce lieu peut accéder selon le vrai trajet des initiés ! Surtout sans se presser et "ausculter" le langage vibratoire de cet athanor à la triple enceinte celtique.

Pourrais je ajouter un autre petit grain de sel à mon b(r)ouillon plus ou moins hermétique sinon insipide: Est ce par manque d’intelligence et de connaissance que le maître Fulcanelli fut stoppé pendant plus de 20 ans sur la simple énigme du "SEL" ? Ou par la nécessité en parallèle de faire murir sa dimension interne .....

Mais pour rendre mon bouillon plus consommable et l'éclaircir il peut être profitable de rappeler les liens entre la nature pétrifié dans la symbolique romane et les sources Celtiques :
Saint Bernard était Archidruide initié par l'abbé de Citeaux Etienne Harding . Bernard "le rouquin" détenait parmi les grandes connaissances celle de la croix druidique. Un des symboles le plus complet et le plus universel qui n’ait jamais été contenu dans quelques simples traits. Cette connaissance avait migré des Druides devenus premiers archevêques, avant d'échoir parmi l'ordre de St Benoit et de St Colomban. Lorsque vint la décadence des Bénédictins et la séparation avec Saint-Bernard, seuls certains Bénédictins attachés viscéralement à l'art et à l'amour de la nature, devinrent Trappistes pour suivre le précepte druidique de saint Bernard "le frère à la Rose" :
« Laisse les scolastes et les livres qui égarent, un seul jamais ne mentira : celui de Dieu qui est le Grand Livre de nature ».

Grâce à Bernard de Clairvaux les Vierges Noires issues de vieux culte Celtique vinrent migrer dans les cryptes de nos églises ....J'allais oublier avant que mon "grain de sel ne fonde" que la chapelle au plan octogonal d'Eunate est sous la protection de la Virgo Pariturae pour les initiés .....ou plutot Santa Maria pour les fidèles !

Certains peuvent trouver cela trop "épicé" à leur goût c'est peut être du au célèbre piment rouge traditionnellement cultivé dans les environs et le pays Basque !

A plus
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Goudin Juliette



Messages : 114
Date d'inscription : 27/01/2010

MessageSujet: Re: et si on parlait des templiers?   Dim 3 Oct - 18:38

Audevie a écrit:
Excusez moi mais j'ai oublié le principal !

J'espère ne pas vous avoir fait trop "bouillir" en oubliant de mentionner le nom de ce haut lieu aux "cent portes" comme le nom basque le signifie soit la chapelle d'EUNATE...Bien heureux qui en ce lieu peut accéder selon le vrai trajet des initiés ! Surtout sans se presser et "ausculter" le langage vibratoire de cet athanor à la triple enceinte celtique.

Pourrais je ajouter un autre petit grain de sel à mon b(r)ouillon plus ou moins hermétique sinon insipide: Est ce par manque d’intelligence et de connaissance que le maître Fulcanelli fut stoppé pendant plus de 20 ans sur la simple énigme du "SEL" ? Ou par la nécessité en parallèle de faire murir sa dimension interne .....

Mais pour rendre mon bouillon plus consommable et l'éclaircir il peut être profitable de rappeler les liens entre la nature pétrifié dans la symbolique romane et les sources Celtiques :
Saint Bernard était Archidruide initié par l'abbé de Citeaux Etienne Harding . Bernard "le rouquin" détenait parmi les grandes connaissances celle de la croix druidique. Un des symboles le plus complet et le plus universel qui n’ait jamais été contenu dans quelques simples traits. Cette connaissance avait migré des Druides devenus premiers archevêques, avant d'échoir parmi l'ordre de St Benoit et de St Colomban. Lorsque vint la décadence des Bénédictins et la séparation avec Saint-Bernard, seuls certains Bénédictins attachés viscéralement à l'art et à l'amour de la nature, devinrent Trappistes pour suivre le précepte druidique de saint Bernard "le frère à la Rose" :
« Laisse les scolastes et les livres qui égarent, un seul jamais ne mentira : celui de Dieu qui est le Grand Livre de nature ».

Grâce à Bernard de Clairvaux les Vierges Noires issues de vieux culte Celtique vinrent migrer dans les cryptes de nos églises ....J'allais oublier avant que mon "grain de sel ne fonde" que la chapelle au plan octogonal d'Eunate est sous la protection de la Virgo Pariturae pour les initiés .....ou plutot Santa Maria pour les fidèles !

Certains peuvent trouver cela trop "épicé" à leur goût c'est peut être du au célèbre piment rouge traditionnellement cultivé dans les environs et le pays Basque !

A plus


flower flower flower Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven


Bravo trois fois Bravo, voici bien résumé un historique de la véritable suite Celtique de notre histoire Gauloise intégrée et non pas désintégrée, puis plongée dans l'oubli !!!

Un autre atout, le "passage" ou il déclare avoir reçu trois gouttes "du lait de la Vierge" - qui est un symbole à la fois Celtique et Alchimique lol!

@ plus

Juliette
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Audevie



Messages : 57
Date d'inscription : 25/01/2010

MessageSujet: Re: et si on parlait des templiers?   Dim 3 Oct - 19:08

Merci Juliette....

Vous m'avez précédé dans mon désir d'éclaircissement surtout en cette période où les jours raccourcissent......Notamment sur un point qui mérite d'être plus développé en long et en large dans le forum "Rennes le Chateau " ! Pour cette raison je ne vais faire que l'effleurer sans l'assaisonner . Cela concerne une de mes phrases du précédent développement (dont tres judicieusement Juliette sait en tirer le "précieux liquide"), qui peut paraître osée pour certains esprits traditionnels:

Citation :
J'allais oublier avant que mon "grain de sel ne fonde" que la chapelle au plan octogonal d'Eunate est sous la protection de la Virgo Pariturae pour les initiés .....ou plutôt Santa Maria pour les fidèles !

Vaste sujet qui aborde par la vraie notion de la France " Fille ainée de l'église" et son origine plus proche du Razes que l'on ne croit ....une des raisons pour laquelle un certain Béranger ecclésiastique résistant type "dernier des Mohicans" mit en émoi sa hiérarchie fidèle au moule de l'église Romaine, lorsque dans son domaine de Rennes le chateau il fit édifier telle une forteresse une tour crénelée baptisée Magdala ......Voulant ainsi montrer autre chose qu'une simple bibliothèque, mais par l'aspect élevé d'une architecture castrale sinon militaire son esprit voué vers l'église Gallicane réfractaire, dernière héritière de l'église Celtique originelle!

Cela peut vous faire tousser ! Peut être ais je trop forcé .....sur le piment Basque? Je vous laisse déguster.

Bonne soirée
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ALERION

avatar

Messages : 86
Date d'inscription : 01/02/2010
Localisation : PAYS DES NERVIENS

MessageSujet: Re: et si on parlait des templiers?   Dim 3 Oct - 20:07

Si on en revient à nos templiers, il est concevable qu'ils pratiquaient un sacerdoce plutôt église de france (conservatrice du christianisme originel en occident) .Dans laquelle, la tradition celtique a trouvé son greffon afin de perdurer face à une foi "constantinienne". Je me trompe peut-être, mais
c'est ce que je pense être le plus crédible.

Bonne soirée à toutes et à tous,
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Audevie



Messages : 57
Date d'inscription : 25/01/2010

MessageSujet: Re: et si on parlait des templiers?   Lun 4 Oct - 23:13

Bonsoir

Alérion a écrit:

Citation :
Si on en revient à nos templiers, il est concevable qu'ils pratiquaient un sacerdoce plutôt église de france (conservatrice du christianisme originel en occident) .Dans laquelle, la tradition celtique a trouvé son greffon afin de perdurer face à une foi "constantinienne"

Et si je peux y ajouter un autre .......greffon, cette église Gallicane chère à Béranger, aprés la séparation de l'église Romaine et de l'état en 1905 , eut une vraie renaissance dans un lieu que n'aurait pas renié Bertrand de Got le chanoine Agenais et vigneron de Pessac en banlieue bordelaise. Est ce le hasard qui a fait renaître cette église d'inspiration Celtique à Gazinet en 1916, village voisin de Pessac à quelques encablures seulement du célèbre vignoble du "Pape Clément".

Mais où l'anecdote prend toute sa "hauteur spirituelle" c'est sa résurgence à partir de la propriété d'une "sorcière" ! Non nous ne sommes pas dans un conte de fées ( malgré que parfois....) mais chez une célèbre Madame Mathieu, "médium pour les uns", "sorcière" pour les autres, c'était "la bonne dame de Gazinet".Elle supplantait les plus savants par sa divination de votre mal, soignait par imposition des mains et "remèdes de bonne femme" où les herbes magiques s'exprimaient pleinement.

Lors d'un pèlerinage catholique au Puy en Velay, elle fût si transcendée par la façon de prier d'un évêque gallican, que ce dernier reçu en don sa maison Girondine pour y " bâtir" son église et devenir son "Saint-Siège".

Votre serviteur ne pouvait pas passer sous silence ce lieu où tout gamin il parcourait inlassablement les pinèdes ....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
André Douzet



Messages : 424
Date d'inscription : 26/01/2010

MessageSujet: retour sur la fréquence   Mer 6 Oct - 23:39

slt à tous et toutes
suite à absence raison santé et perso je reviens à nos sujets dès demain ;-)
ad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
André Douzet



Messages : 424
Date d'inscription : 26/01/2010

MessageSujet: les fils de la vallée   Dim 10 Oct - 0:45

il existe un ouvrage sur le temple et sa survivance... ou plutôt un long poème dramatique (écrit en 1803) qui a pour titre "Die Söhne des Thals" (Les Fils de la vallée). selon Pierre Mariel l'oeuvre non destinée à être jouée se classe plitôt dans la catégorie poème ésotérique dialogué.
le texte est étrange car on y retrouve des éléments historiques mélés à d'autres pour le moins hermétiques et surtout alchimique. Il est question de l'Art Royal et de la révélation d'1 tradition templière reprise ensuite par une branche de la FM mystique.
il y est question d'1 communauté appelée LA VALLEE constituée de Supérieurs Inconnus qui veillèrent sur les templiers jusqu'au moment de leur destruction.
bon... on peut dire qu'il n'y a là pas de quoi fouetter un chat.... ce qui est plus intriguant est que cette VALLEE à pour nom LA VALLEE DE JOSAPHAT.
ce Josaphat est un des rares saints accepté par les Cathares et les Templiers comme on peut le vérifier dans l'église de l'Ordre à Montsaunès qui est la seule montrant ce saint parmi les plus vénérés, par les templiers...
Zacharias se présentant à la fin du XVIIIe siècle comme un porte parole d'une TRADITION VENERABLE raconte comment certains membre de l'ordre médiéval purent s'enfuire en Ecosse... où là ils furent reconnus et proté"gés par le roi Robert Bruce en raison de leur appui et leur bravoure qui lui permit de remporter la bataille de Banockburn 24 juin 1314 (un solstice d'été!!!)
qu'en est-il vraiment... tjrs est-il que Josaphat est belle et bien représenté à Montsaunès...
Josaphat aurait vécu en Inde vers le IIIe siècle. il entre dans divers récit religieux du Xe siècle sous les entendus de Barlaam et Josaphat qui seront traduits en français par Gui de Cambrai au XIIIe siècle. L'un de ces romans est au demeurant retenu dans divers interrogatoires de l'inquisition contre les cathares. On retient ici que l'Inde pourrait avoir été un point précis dans cet élément. de fait nous retenons que les feuilles de bois trouvées à Monségur sont écrites dans une très anciennes langues de là-bas...
ensuite si on fait un détour par le travail de
Holger Kersten auteur de "Jésus a vécu en Inde" . il explique une hypothèse selon laquelle le nom Josaphat vient de l'arabe Judasaf ou Budasaf retrouvée dans une version urdu de l'histoire. La version de ce chercheur offre une connexion entre ce nom et celui de Yuz Asaf qui est une figure sainte identifiée à Jésus par les Ahmadis, dont le fondateur, Mirza Ghulam Ahmad, affirmait qu'il avait échappé à la crucifixion. Quoiqu'il en soit Judasaf vient bel et bien de bodhisattva par l'intermédiaire du persan car on ne peut lui trouver d'autres antécédents possibles en arabe...
cause à effet????
ad

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ALERION

avatar

Messages : 86
Date d'inscription : 01/02/2010
Localisation : PAYS DES NERVIENS

MessageSujet: Re: et si on parlait des templiers?   Dim 10 Oct - 12:20

Bonjour André,

Comment peut-on se procurer ces textes qui nous parlent des fils de la vallée?

Merci à toi et passez un très bon dimanche.

Amicalement,
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Goudin Juliette



Messages : 114
Date d'inscription : 27/01/2010

MessageSujet: Re: et si on parlait des templiers?   Dim 10 Oct - 12:44

ALERION a écrit:
Bonjour André,

Comment peut-on se procurer ces textes qui nous parlent des fils de la vallée?

Merci à toi et passez un très bon dimanche.

Amicalement,


Même question flower

@ plus
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
André Douzet



Messages : 424
Date d'inscription : 26/01/2010

MessageSujet: les fils de la vallée   Dim 10 Oct - 19:04

deux interventions de Zéphyrin sur le sujet
rappelons que cet ouvrage de Zacharias n'existe pas en français pour l'instant.
------
Bonjour André
Je ne connais pas d'édition de ce texte en français
Deux éditions différentes sont téléchatgealbles sur Google
Pour ceux qui préfèrent le livre,il y a quelques ouvrages disponibles ,(toujours en allemand:
Chez Antiquariat Helmut Matheis à Munich
Chez The Saint Bookstore au Royaume Uni (réeditions moins chères )
Sur le site Maremagnum
A+,Zephyrin
---------
seconde intervention:

Beaucoup de personnes qui parlent de cet ouvrage se servent de ce qu'en a écrit Mme de Stael dans son livre "De l'Allemagne"
Il y a un ouvrage intitulé :Drame ,Fragments des flis de la vallée,poème dramatique de Zacharie Werner,traduit par M.Kaufman.
Ouvrage de 24 pages,paginé 257-281 (donc extait d'un autre titre) dont on peut acheter une copie à la BNF
Nota:les deux tomes de Die Söhne des Tahl's font au total 810 pages
A+,Zephyrin
-------
pour notre part nous allons disposer d'un traduction faite par un de nos anciens correspondants, prof d'université en allemagne, et qui concerne ce passage en question. Il s'agira d'une trentaine de pages. Pour le moment c'est ce qu'on peut avoir.
l'envoi va se faire par e-mail compressé. Donc le relai peut se faire sous cette forme... en MP évidemment;-)
ça te va Alérion? ;-)
je vais essayer de scanner ce que j'ai qui est bref mais 'en référence'...
a
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ALERION

avatar

Messages : 86
Date d'inscription : 01/02/2010
Localisation : PAYS DES NERVIENS

MessageSujet: Re: et si on parlait des templiers?   Dim 10 Oct - 19:18

Grand merci à toi André.

Un ami m'avait "une fois" ( en bon belge) demandé si je connaissais les fils de la vallée et aussi les chevaliers de la rivière .Tu n'as rien sur ces derniers?

Depuis, je suis resté attentif sur ces deux sujets.

Bonne fin de dimanche à vous,
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
André Douzet



Messages : 424
Date d'inscription : 26/01/2010

MessageSujet: Re: et si on parlait des templiers?   Dim 10 Oct - 19:43

;-) !!!
rien sur ceux de la RIVIERE pour l'instant mais ceci ne veut pas dire qu'il y ait rien... on cherche!!!
dans le n°11 des carnets secrets il y a un long article sur d'autres chevaliers... une petite surprise!!!!! car ils sont eux aussi laissés pour compte!!!
mais pour revenir à nos templiers...
l'importance de cet ordre fait de l'ombre aux ordres sous-ordres tel celui des hospitaliers... qui en prennent derrière la cravatte copieusement sous la plume de Mariel qui ni plus ni moins les accuse de collabo contre le temple!!!!! et éléments à l'appui!il
mais en attendant citons calmement Ignaz Von Dollingen qui sentence:
"si on me demandait de citer le "dies néfaéstus" de l'histoire du monde, il ne m'en viendrait pas d'autre à l'esprit que le 13 octobre 1307"
pour revenir au château de la dame de trèfle je vous invite à lire l'ouvrage de Mariel à la page 105... on y trouve l'homme des colonnes JetB... il finit sur ces mots: "mais le revenant répond que les temps apocalyptiques sont trop proches pour qu'il commette cette indiscrétion"
l'indiscrétion en question portait sur la Pierre Philosophique dont un éclat dort dans les abîmes de la vieille forteresse des Baujeu!!!!!!
a


ALERION a écrit:
Grand merci à toi André.

Un ami m'avait "une fois" ( en bon belge) demandé si je connaissais les fils de la vallée et aussi les chevaliers de la rivière .Tu n'as rien sur ces derniers?

Depuis, je suis resté attentif sur ces deux sujets.

Bonne fin de dimanche à vous,
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: et si on parlait des templiers?   

Revenir en haut Aller en bas
 
et si on parlait des templiers?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 6 sur 7Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
 Sujets similaires
-
» [Berry, Steve] Cotton Malone - Tome 1: L'héritage des Templiers
» Le Dernier des Templiers (2011) Action / Fantastique
» Ainsi parlait Sarah Toussegras...
» Arrivée du Gran Sénéchal des Templiers Italiques
» La bière Dow à Tout le monde en parlait

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Societe Perillos :: Nouveautés-
Sauter vers: