Societe Perillos

Notre Groupe de recherche existe depuis quelques années maintenant et n'a plus à démontrer le sérieux de ses travaux. Nos membres s'intéressent nécessairement au mystère dévoyé de Rennes le Château mais favorisent le terrain de Perillos
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 et si on parlait des templiers?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
AuteurMessage
André Douzet



Messages : 424
Date d'inscription : 26/01/2010

MessageSujet: et si on parlait des templiers?   Ven 26 Fév - 12:35

... si on en parlait je dirai... et Falicon??? et tout cet arrière pays haut niçois oublié et si peu souligné quant à son passé templier??? hé ben oui... si je le faisait on entendrait de hauts cris anti templiers à Falicon... certes peut-être justifiés par trop de stupidités écrites pour la seule raison de ne pas passer derrière le rideau de scène ;-) pourtant derrière ces hauts cris de consternation forcée on entendrait de bien interessantes choses murmurées souterrainement ;-) par le doux baphomet... allons nous laisser mourir ce chuchottement?
ad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ALERION

avatar

Messages : 86
Date d'inscription : 01/02/2010
Localisation : PAYS DES NERVIENS

MessageSujet: Re: et si on parlait des templiers?   Dim 28 Fév - 17:37

Rien ne meurt tout arrive à point... Wink

Cordialement,
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
André Douzet



Messages : 424
Date d'inscription : 26/01/2010

MessageSujet: Re: et si on parlait des templiers?   Mar 2 Mar - 16:52

ensuite je dirai, pour aller à batons rompus, que je reste tjrs admiratif pour le secteur templier du Verdon, de Comps et surtout de Gréoux les bains... bien entendu nous n'oublierions pas de saluer au passage la mémoire de Georges M. qui fut maître des lieux et du savoir du château de V. dans le Verdon près de château Soleil... et pas plus loin de Moustier ;-) cette fois celui suivi de... Ste Marie et de sa chaîne étoilée...
ne dit-on pas qu'en ces terres fur construite la première ou l'une des toutes premières chapelles de l'OdT... celle de St Trophime...
qui connait ces lieux sous l'ombre du Temple? si vigoureusement dépeint par A. Weysen;-)
ad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
duchatel



Messages : 20
Date d'inscription : 29/01/2010

MessageSujet: La pyramide de Falicon   Mer 3 Mar - 19:05

Bonjour,
De nombreuses explications sur le pyramide de Falicon XXXXX
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
André Douzet



Messages : 424
Date d'inscription : 26/01/2010

MessageSujet: Re: et si on parlait des templiers?   Jeu 4 Mar - 11:24

bonjour Duchatel...
XXXXBernard Falque de Bezaure.
Editions Provençalement Vôtre…
Domaine de l’Olympe 13290 Les Milles
Tél : 04 42 39 27 23
Portable 06 61 40 77 99
E-mail : rollande.daumas@club-internet.fr

Bernard Falque de Bezaure, aujourd’hui à la retraite, fut bibliothécaire, adjoint au Conservateur en chef de la Bibliothèque Méjanes à Aix en Provence, Madame Estève, chargé plus spécialement des relations avec les historiens et les chercheurs.
A la demande de Monsieur le Maire d’Aix en Provence, Jean-Pierre de Peretti, Bernard Falque de Bezaure fut nommé archiviste à la Ville d’Aix en Provence, en ce qui concernait les archives administratives municipales.
Pour des raisons politiques, et de façon à humilier Monsieur Falque de Bezaure, le Maire le muta pendant une semaine au Service des Poubelles ce qui enclencha dans tous les syndicats de la Bibliothèque Méjanes, CGT et FO une grève générale des Municipaux. Bernard Falque de Bezaure fut ensuite licencié, mais le Tribunal Administratif de Marseille avait annulé ce licenciement
(Monsieur Duiby, professeur à l’Université de Provence lui avait apporté tout son soutien et son estime lors de cette grève).
Le Directeur administratif de la Bibliothèque Méjanes, Monsieur Laurent Pascal, Président des Déportés et Internés de la Résistance, responsable du Syndicat CGT des Municipaux d’Aix en Provence adressa à Monsieur Falque de Bezaure un Certificat précisant sa grande érudition, ainsi que les services rendus auprès des chercheurs et universitaires en quête de documents anciens.
Le Conservateur adjoint de la Méjanes, Monsieur Peyron, dans une lettre personnelle, lors de son licenciement, regretta de ne plus pouvoir collaborer avec lui.
Vous ne faites que citer, vous ainsi que les interlocuteurs que vous auriez joints à la Bibliothèque Méjanes, la période où M. Falque fut évincé pour des raisons bassement politiques

Bernard Falque de Bezaure est né à Marseille en 1938. Etudes secondaires, Littérature, Histoire de l’Art, Histoire », Etudes paléographiques (Lyon).
Chevalier de l’Ordre de l’Etoile de Moustiers Sainte-Marie. Cet Ordre, fondé à l’origine par le Comte de Provence, le Bon Roi René d’Anjou, était devenu au début du siècle, sous l’égide du grand Provençal, Marcel Provence, une association culturelle pour défendre la Culture et les Faïences du XVIIIe siècle, en particulier celles de Moustiers Sainte-Marie.
De nombreux Chevaliers du Temple de Salomon, et des Chevaliers-Hospitaliers de St. Jean de Jérusalem ont fait partie de ses ancêtres.
Ecrivain médiéviste/historien/archéologue, il est passionné d’histoire, et a publié plusieurs ouvrages historiques. Notamment sur le Moyen Age et les Templiers.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
André Douzet



Messages : 424
Date d'inscription : 26/01/2010

MessageSujet: Re: et si on parlait des templiers?   Ven 5 Mar - 11:22

tourette sur Loup et son baphomet bien entendu!!!!!;-) nous jouerons à ce jeu enfantin: dans les vieilles demeures médiévales de cette vénérable ancienne cité se cache le malicieux mais doux baphomet... à toi de le retrouver et tu auras le droit de voir l'empreinte de la FM encore en place dans la mairie !!!;-)
ad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
duchatel



Messages : 20
Date d'inscription : 29/01/2010

MessageSujet: la dame de trèfle   Dim 7 Mar - 18:40

Bonjour M. Douzet,
Pourriez-vous me dire qui était la dame de trèfle. son nom.
Merci
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
André Douzet



Messages : 424
Date d'inscription : 26/01/2010

MessageSujet: Re: et si on parlait des templiers?   Lun 8 Mar - 12:55

pour vous aussi... Duchatel... je vous informe que mon prénom est André... n'est ce pas plus conviale que monsieur???;-)
la dame de trèfle... ben oui souvent on me lis où m'entends en parler...
je peux sans ennui vous donner son nom que vous trouverez sans problème dans un jeu de carte ordinaire;-) elle s'appelle Argine...
et forcément ça ne doit pas vous être bien utile , non?
cette femme-tronc en biais et reflet est en réalité l'astuce qui me permet de contourner une INTERDICTION qui me fut faites par voie d'homme de loi et menaces pénales par les personnes, pêtant de prétention, ayant droit sur un château, de ne pas en écrire ou dire le nom... hé ben oui car ce site effarant est encore le cadre de choses dont on ne veut plus parler... mais les taire ne les empêche pas d'exister... et encore moins de m'empêcher de me souvenir et de poursuivre mes travaux sur ce site, son passé et ses demains...
pour en savoir plus il faut que vous ayez une fascination pour le passé templier et le présent et le demain de la même eau... le nom de se site claque au vent sombre des mystères du temple à une lettre près de celui de la dame de trèfle... et puis ensuite on peut comprendre que l'endroit est encore lié étroitement avec ce que représente le trèfle dans la symbolique des couleur aux cartes...
bref je peux encore dire car l'interdit n'est pas encore appliqué à ça que Guillaumle de Baujeu fut très près du lieu ;-) ok??? ça vous en dit plus??? ;-)
andré


duchatel a écrit:
Bonjour M. Douzet,
Pourriez-vous me dire qui était la dame de trèfle. son nom.
Merci
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
duchatel



Messages : 20
Date d'inscription : 29/01/2010

MessageSujet: la dame de trèfle   Lun 8 Mar - 17:42

Bonjour André, et merci pour les explications.
J'ai donc trouvé le nom du château et sa couleur !
Guillaume de Beaujeu en était proche ? je m'intéresse surtout à sa famille du côté d'Herment.
Cordialement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
André Douzet



Messages : 424
Date d'inscription : 26/01/2010

MessageSujet: Re: et si on parlait des templiers?   Lun 8 Mar - 23:20

bon soir Duchatel...
mais non seulement il était proche, le sire Guillaume de baujeu le bien nommé, mais de plus sa famille en fut maître...
curieusement ce château au moment de l'arrestation des templiers n'appartient plus à la ramification de Guillaume... pourtant oui pourtant... quelques templiers arrêtés à Macon et en Burgondie attestent arriver de ce cha^teau précisément la veille de l'arrestation... donc le site passe sous les moustache du roi félon, du pape aux doigts crochus et aux rois du tirroir caisse... les hospitaliers!!!
je me suis tjrs demandé si ce château était celui qui vit l'énigme de la mort et la résurrection du fils de Guillaume qui le fait se croiser pour remplir son voeux... il est vrai que ce Gd Maître templier était nanti... d'une coupe miraculeuse et verte dit-on à voix basse certains soirs... décidément... du carreau au trèfle le jeu est bau... non?
et puis... étonnante construction ésotérique qui aura pour 'vaisseau' de survie la commanderie de Montsaunès les liens du sel sont sacrés et indissolubles;-)... et qui sera le passage incontournable de certains initiés venant chercher ici... au fait oui... ils venaient chercher quoi dans les douves et certains puits??? c'est bête pour l'instant me rappelle plus... sans doute la neige tombée ce jour... demain ça ira mieux;-)
me parleriez-vous de la famille de Guillaume à Herment??? là je n'ai rien...
cordialement
a


duchatel a écrit:
Bonjour André, et merci pour les explications.
J'ai donc trouvé le nom du château et sa couleur !
Guillaume de Beaujeu en était proche ? je m'intéresse surtout à sa famille du côté d'Herment.
Cordialement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
duchatel



Messages : 20
Date d'inscription : 29/01/2010

MessageSujet: guillaume de Beaujeu   Mar 9 Mar - 18:15

Bonjour André,
Herment est une petite ville médiévale du Puy de Dome construite autour de sa collégiale du 12ème siècle. La construction d'un imposant chateau-fort fut entreprise en 1140 par Robert 3 comte d'Auvergne.
Guillaume de Beaujeu était le fils de Guichard seigneur de Montpensier et de Catherine de Clermont dame de Montferrand et d'Herment. Ss frères Henri et Louis étaient seigneurs d'Herment.
Jean de Bosredon était seigneur et né à Herment en 1491. Par sa mère Isabeau de Foix dame de Tourzel, les alliances remontent à Raymond Roger comte de Foix. Celui-ci aida Pierre Roger de Mirepoix à reprendre son chateau. Pierre Roger fit de Montségur le refuge de l'église cathare.
En 1523, le connétable de Bourbon (prieuré de Sion ?) s'enfuit à Herment et passa en Italie. Le connétable avait hérité par testament de la province de la Marche mais François 1er la lui confisqua au profit de sa mère Louise de Savoie.
A noter que le connétable était l'époux de Suzanne de Bourbon Beaujeu et que sa soeur fut l'épouse d'Antoine de Lorraine arrière petit-fils du bon roi René.
Cordialement
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
André Douzet



Messages : 424
Date d'inscription : 26/01/2010

MessageSujet: Re: et si on parlait des templiers?   Mer 10 Mar - 9:43

merci Duchatel pour toutes ses infos...
je pense que Suzanne de Bourbon Beaujeu est une dame du 15ème siècle?
il y a là des éléments étonnants que je ne savais pas ou... que je ne savais plus... le dépoussiérage de ma mémoire est bien ;-)
Herment aurait quel origine éthymologique?... à tout hasard...
il est vrai en échange qu'il y a une distance du Puy de Dome aux contrées désaltérantes (;-) du beaujolais... certes beaujeu (ou baujeu selon les chroniqueurs) avait de quoi contenir le précieux liquide;-)
merci encore Duchatel...




duchatel a écrit:
Bonjour André,
Herment est une petite ville médiévale du Puy de Dome construite autour de sa collégiale du 12ème siècle. La construction d'un imposant chateau-fort fut entreprise en 1140 par Robert 3 comte d'Auvergne.
Guillaume de Beaujeu était le fils de Guichard seigneur de Montpensier et de Catherine de Clermont dame de Montferrand et d'Herment. Ss frères Henri et Louis étaient seigneurs d'Herment.
Jean de Bosredon était seigneur et né à Herment en 1491. Par sa mère Isabeau de Foix dame de Tourzel, les alliances remontent à Raymond Roger comte de Foix. Celui-ci aida Pierre Roger de Mirepoix à reprendre son chateau. Pierre Roger fit de Montségur le refuge de l'église cathare.
En 1523, le connétable de Bourbon (prieuré de Sion ?) s'enfuit à Herment et passa en Italie. Le connétable avait hérité par testament de la province de la Marche mais François 1er la lui confisqua au profit de sa mère Louise de Savoie.
A noter que le connétable était l'époux de Suzanne de Bourbon Beaujeu et que sa soeur fut l'épouse d'Antoine de Lorraine arrière petit-fils du bon roi René.
Cordialement
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
André Douzet



Messages : 424
Date d'inscription : 26/01/2010

MessageSujet: Re: et si on parlait des templiers?   Mer 10 Mar - 10:27

je vais revenir sur ce forum sur le sujet Clansayes en raison des templiers qui le quadrillaient...
j'avais choisi ce sujet intentionnellement et je vais le développer tt de même ici sur le sujet templier... car de nombreux détails fourmillent de la présence de l'ordre dans ce secteur dans une relative indifférence... on irait jusqu'à dire que le village de Clansayes serait le vestige des appartement fortifiés du commandeurs...
certes vers 1312 les lieux passent aux hospitaliers... qui pour de curieuses raisons (Clansayes et, les templiers désavoués -1765 Dadolle C.) auraient préférés en lever le camps plus que d'y tenir place. Ils auraient eu de bonnes raisons d'avoir peur d'y rester et les suppositions de cette crainte, allant bon train, donnèrent naissance à de bien curieuses légendes ou... rumeurs. mais j'ajouterai qu'il n'y a que très rarement pas de fumée sans feu ;-) était-ce le feu de la malédiction du temple qui empêchait les hospitaliers de dormir? ;-) le courage leur aurait-il manqué en prenant le tiroir caisse pour besoin ou espoir???
toujours est-il que la tour comportait avant la révolution de nombreux graffitis templiers sur stuck (arrachés au moment des restaurations de sauvegarde (????;-() et sculptures de la même eau accompagnées de devises hermétiques et peintures à la fresque... il ne reste plus grand chose de cette mémoire du temple sauf ... l "Album raisonné des vestiges de Claros Aonides Aïa"... ARCH. 89-5 collectif de 1782. ce volume échapé aux dépradations est le dernier témoin attestant que ces récits étaient fondés sur des restes archéologiques aujourd'hui quasiment tous effacés et surtout oubliés... nous reproduisons de grandes parties de cet 'album' et de ses commentaires dans notre dossier... cependant nous soutitrons pour suivre le fil conducteur d'1 de ses 'malicieux' auteurs qu'il faut là entendre la langue verte en écrivant qu'uil s'agit de "La parole perdue de... Aïa Locutia"...
il était en 1979 encore possible d'entreprendre... d'écouter le phénomène de ce son étrange...
en réalité en 1782 les 'amateurs de curiosités archéologiques et cabinets de nature' avait retracé des particularité accoustiques dans cette tours pour le moins... oraculaires... ou intiatiques. ce n'est pas encore tout car les géométries du donjon méritent le détour... car on y trouve des facultés de communications qui nous rappellent les piliers de la cathédrale St Jean de Lyon
bref... en termes templiers on visitera ND de Toronne et les propriétés alentours qui curieusement échapèrent à la rapacité des vautours hospitaliers... selon le système qui fit ses preuves pour le château de la dame de trèfle ;-)
à ceci je vais ajouter qu'il y eut dans ce secteur une chapelle templière du XIII dont iul ne resterait rien depuis le 16e... ouaip... sauf si on sait où porter son regard...;-) et lire les livres de pierres et demander asile dansd quelques propriété privé... de pillards mais pas privée d'intérêts historiques ;-)
il n'empêche que je maintiens ma question "mais que cherchaientt donc ces messieurs du temple en errant à longueur de journée dans certains secteurs comme le val des nymphes (le bien et bellement nommé;-) et vers les vestiges d'un couvent ou abbaye wisigothe;-)"
templièrement votre ;-)
andré
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
chalandon stéphane



Messages : 44
Date d'inscription : 25/01/2010

MessageSujet: Re: et si on parlait des templiers?   Jeu 11 Mar - 11:04

Bonjour,
Pour en revenir brièvement sur Falicon,si vous permettez,il y a sans doute Charoux que j'ai très peu lu mais également Serge Hutin dans son livre sur Crowley,quand j'ai visité le coin, j'ai poussé jusqu'au "village nègre" (pourquoi?) curieux amas de pierres biscornues pas indiqué du tout mais tout de même un peu visité.
S
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
duchatel



Messages : 20
Date d'inscription : 29/01/2010

MessageSujet: Gaeta   Jeu 11 Mar - 13:20

Bonjour,
Je viens de relire sur les colonnes de la SP : Perillos nombril d'un autre monde, en 3ème partie, on nous fait découvrir l'extraordinaire grotte de Gaeta.
Je me suis souvenu d'avoir lu que le cercueil de plomb du connétable Charles 3 de Bourbon fut transporté jusqu'au chateau de Gaeta où il fut inhumé dans la chapelle.
Le prince d'Orange avait fait embaumer son corps. Peu de temps après son corps fut exhumé et la momie exposée, debout, dans une grande armoire vitrée.
Finalement, la chapelle détruite en 1860, la momie du connétable disparut sous les décombres.
Sûrement rien à voir avec les templiers, mais comme j'ai tendance à extrapoler ...
bonne journée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
André Douzet



Messages : 424
Date d'inscription : 26/01/2010

MessageSujet: Re: et si on parlait des templiers?   Jeu 11 Mar - 13:38

slt... mais vous avez raison Duchatel... extrapolez, extrapolez... il en restera tjrs quelque chose!!!!! ;-)
je recherche tjrs dans ce genre de piste... sur le sujet, notre archiviste photo sur paris eu à plancher sur un étrange coeur de plomb contenant un coeur momifié avec un nom dessus... le dépôt avait été ensuite oublié depuis fort longtemps... le hasard des archéologues dont commence à dépendre notre archivistes photos a fait que la remise à jour eut lieu... et étudié de près... consternation!!! car le coeur était celui de quelqu'un d'autre... énigme!!!!! mystère!!!! je demande autorisation de produire ce trravail universitaire et si OK je le met en ligne... un vrai épisode à la Maurice Leblanc sauce lupin ;-) aussi comprenez que je suis attentif Duchatel à ce que vous écrivez et à vos... judicieuses extrapolation...
a

duchatel a écrit:
Bonjour,
Je viens de relire sur les colonnes de la SP : Perillos nombril d'un autre monde, en 3ème partie, on nous fait découvrir l'extraordinaire grotte de Gaeta.
Je me suis souvenu d'avoir lu que le cercueil de plomb du connétable Charles 3 de Bourbon fut transporté jusqu'au chateau de Gaeta où il fut inhumé dans la chapelle.
Le prince d'Orange avait fait embaumer son corps. Peu de temps après son corps fut exhumé et la momie exposée, debout, dans une grande armoire vitrée.
Finalement, la chapelle détruite en 1860, la momie du connétable disparut sous les décombres.
Sûrement rien à voir avec les templiers, mais comme j'ai tendance à extrapoler ...
bonne journée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
duchatel



Messages : 20
Date d'inscription : 29/01/2010

MessageSujet: les coeurs   Ven 12 Mar - 22:20

Bonsoir André,
vivement la suite ... j'en palpite ... cette affaire nous fait penser à celle de l'enfant du temple et Grasset d'Orcet avait émis une curieuse hypothèse. A Varennes l'enfant aurait été un sosie, le dauphin placé dans une famille à l'étranger. Il serait revenu en France à 20 ans mais on l'aurait assassiné. L'écrivain parlait aussi d'un trésor caché à Haguenau.
Cordialement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
André Douzet



Messages : 424
Date d'inscription : 26/01/2010

MessageSujet: Re: et si on parlait des templiers?   Mer 17 Mar - 11:56

duchatel a écrit:
Bonsoir André,
vivement la suite ... j'en palpite ... cette affaire nous fait penser à celle de l'enfant du temple et Grasset d'Orcet avait émis une curieuse hypothèse. A Varennes l'enfant aurait été un sosie, le dauphin placé dans une famille à l'étranger. Il serait revenu en France à 20 ans mais on l'aurait assassiné. L'écrivain parlait aussi d'un trésor caché à Haguenau.
Cordialement.

OK Duchatel...
je viens de recevoir l'accord de parler et présenter les éléments de cette étrange affaire du coeur de plomb qui mit le monde de l'archéologie médiévale dans un certain embarras à tel point que cette découverte ON NE PEUT PLUS SCIENTIFIQUE fut vite passée à la trappe et sous le silence habituelle en la matière ;-(
mais je saisis la balle au bond en ce qui concerne le dauphin...
il y eut une histoire étrange liée au Pilat (si cher à votre serviteur;-) a la suite de péripéties anecdotiques et mélancoliques une vieille dame lègue un lot de vieux papiers par erreur à une BM très connue pour ses fonds hermétiques de cette région;-)
les vieux papiers faillirent finirent au pilon et en furent sauvés car au milieu du fatras une correspondance surgit de l'oubli (décidément l'oubli est un riche et sacré fond ancien!!!;-) il s'agissait ni plus ni moins de courriers faisant mentions d'un 'héritier royal' ou "petit roi"... qu'un complot de monarchistes locaux (héé ouiii dans le Pilat!!!;-) hourdait pour sauver l'héritier et le rapatrier dans ce secteur...
le problème était que le lot de courrier sur papier d'époque et tout le bataclan ne pouvait être une triste farce et cette vieille dame ne savait qu'à peine lire et ne savait pas la teneur des vieux papiers qui encombrait son placard... donc rtien de ce coté... mais la correspondance était à sens unique. je veux dire que le lot de courriers
était composé des 'réponses' faites à des lettres partant sans qu'il y ait eu de copie... donc une sorte de monologue...
évidemment vous me direz et b en yacas aller relire ces lettres... ben oui Duchatel... allez-y... et bonne chasse au dahut!!!;-(
tout est fait pour être effacé!!!! tout doit disparaître!!! pan sur les prix!!! on solde et on vide le stock pour en faire un nouveau!!!!! tout doit être effacé comme on envoya Guillaume de Roussillon en dernier renfort près de Guillaume de Baujeu se faire suicider en remplissant une mission dont pas un des participants ne devait revenir... les morts, mon cher Duchatel ne parlent pas!!!!! un roi est mort... son fils aussi... mais écouter les rumeurs pilatesques nous parler d'un homme de taille moyenne qui fut réformé lors des conscriptions de' l'époque (il aurait l'âge de mon Gd Père...) pour avoir un de ces pieds... palmé!!!!!!!! hé ben oui... et quand en plus le sergent recruteur lui demanda son métier il lui répondit sans sourciller, calmement et à haute et voix posée "je suis votre roi!!!" bon OK... il y avait bien de quoi le réformer comme débile profond, non?... le problème est qu'il était le plus instruit du village , ne picollait pas, ne fumait pas de joints et ne voyait pas la sainte vierge descendre sur sa ferme et le pire... il guérissait en imposant les mains alors là admettez avec moi qu'à un moment trop c'est trop!!!!! il eut des disciples... et même un petit joçurnal local des plus délirants... un truc de fous!!!! imaginez bien qu'on y lisait que le roi revenait... ok... oui le roi... mais quel roi?????????
à vous lire... et à bientôt pour l'hsitoire du coeur de plomb...
mais tiens du temps qu'on est dans les délires loufoques... demandez-vous ce qu'il y avait de peinturé sur les murs de la ferme tenue par les chefs des résistants dans le Pilat... mais avant commencer à stocker des mouchoirs pour sangloter sur le fait qu'ON ait laissé se détruire ces murs!!!!!!!!!!!!!!!!! des mouchoirs ou un flingot que vous mettrez sur votre tempe avant de dire "mais quand allons-nous arrêter nos humaneries???" comme chantait si justement un nougaro du prénom de claude...;-)
ad qui remet son entonnoir sur sa tête pour lui tenir chaud aux méninges
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
André Douzet



Messages : 424
Date d'inscription : 26/01/2010

MessageSujet: Re: et si on parlait des templiers?   Mer 17 Mar - 15:38

je reviens sur un autre aspect des comportements templiers...
et cette fois on se retrouve en Clansayes...
c'est là dessus que je sais qu'il y a un scoop joint à celui du puits de la dame bleue mais sur le plan templier.
J'ai dit qu'il y avait là autrefois une abbaye ou une maison du genre. Hors mis des restes de fresques à l'abandon et oubliées (c'est sans doute ce qui les a sauvées de la destruction) d'un envol de l'âme, on y a retrouvé des vestiges de tombes templières... dans deux d'entres elles (après le pillage d'usage de ceux, celles passés avant nous) furent retrouvées d'étranges petites boites en métal de la grosseur d'une grosse boite de cirage en fer du type 'KIWI'. Ces boites avaient été laissées pour compte dans les derniers ossements dévastés à la révolution. Certes l'aspect est gris sale et une simple croix en orne le couvercle... donc pas d'intérêt immédiat pour les pillards... les boites furent récupérées, nettoyées et on s'appercut qu'elle était en fer argenté sans grande valeur car pas d'autre gravure que cette croix...
précautionneusement ouvertes sur leur secret elles ne donnèrent que de la terre tassée dans les boites... une terre anodine et sans rien de particulier...
restées sur une étagère de notre association à cette époque 'vaisseau de sable' elles auraient pu finir comme ça... si un jour un historien spécialisé en histoire médiévale passant par là ne nous avait pas annoncé...: tiens? où donc avez-vous bien pu trouver ces boites de terre sacrée??? face à notre étonnement il nous a appris que ces boites accompagnaient le templier qui là-bas en Palestine ne se séparait jamais de cette boite car elle contenait de la terre consacrée ramassée près de la chapelle de la commanderie d'où il partait, un beau matin, pour aller pourfendre l'infidèle ou ^pour s'y faire pourfendre par le même infidèle... tombant parfois en terre non chrétienne ses frères, quand ils en avaient le temps au moment de l'inhumé à même le sol, lui enduisaientt le visage de cette terre ou lui la mettait dans la bouche afin qu'il soit en terre chrétienne quoiqu'il en soit!!!! s'il tombait seul et bien il avait sur lui cette boite remplie de terre sacrée qui valait blanc seing pour le paradis de son ordre... parfois c'était avant la charge ou la tenue d'un lieu devenu indéfendable qu'il s'enduisaient la face de cette terre avec de l'eau (salive ou... pire) pour s'assurer que quoiqu'il arrive ils se savaient mourir sur la terre d'où ils venaient en tant que templier... d'autres templiers revenant (la quille bordel!!!;-) et voyant que pour eux il n'y avait plus de combat revenait avec la même boite vidée là-bas en conjurant cette peur viscérale de mourir (même pour la plus grande gloire de l'ordre et de madame Marie)... et la remplissait de terre prise à Jérusalem!!!!!
pas de petites économies;-) la boite faisait double usage quand , hélas elle n'en faisait qu'un...
étonnant, non? et vous verrez le Clansayes nous en réserve d'autres templières et non des moindres... erncore faut-ilo les savoir et surtout savoir où aller récupérer ces infos...
*ad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ALERION

avatar

Messages : 86
Date d'inscription : 01/02/2010
Localisation : PAYS DES NERVIENS

MessageSujet: Bonjour...   Mer 17 Mar - 15:59

Monsieur André Douzet,

Je salue votre irrudition sur le sujet, mais cette boite est -elle en fer blanc où cuivre argenté?
En ce qui concerne la croix est-elle pattée, est-ce forcément une manufacture d'origine artisanale,où cette croix fut traçée par simple "griffage" par son propriétaire?

Le couvercle est-il fixé à la boite par une charnière quelconque?

Pourriez-vous nous mettre une photo de l'objet sur le forum?Avec un objet témoins à côté pour évaluer ces dimenssions?
Si cela ne vous dérange pas ,cela va de soit.

Je suis impatient de découvrir l'objet.

Amicalement,
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ALERION

avatar

Messages : 86
Date d'inscription : 01/02/2010
Localisation : PAYS DES NERVIENS

MessageSujet: Re: et si on parlait des templiers?   Mer 17 Mar - 16:01

Ont-elles toutes la même dimenssion?

Cordialement,
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
duchatel



Messages : 20
Date d'inscription : 29/01/2010

MessageSujet: le coeur en plomb   Mer 17 Mar - 23:21

Bonjour André,
Je reprends vos phrases : "tout est fait pour être effacé, tout doit disparaître, les morts ne parlent pas" : plus que d'accord !!! j'en sais quelque chose. J'habite une vieille maison dont on a occis le premier propriétaire. Ma chasse au dahut ne s'arrêtera jamais.
Cordialement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
André Douzet



Messages : 424
Date d'inscription : 26/01/2010

MessageSujet: Re: et si on parlait des templiers?   Jeu 18 Mar - 9:05

bonjour Alérion
en vérité il faut saluer l'érudition de ce scientifique qui expliquait le quoi et le pourquoi et le pour qui... je ne fais que mémoriser et redonner ce que j'ai appris ;-)
la boite semble de fer. elle est circulaire et l'extérieur est une sorte de plaquage argenté...
elle est composée de deux parties emboitées jusqu'à des ergots
seule une croix filiforme mais finissant pattée est gravée sur le couvercle (femelle). aucun ornement ni autre relief de décor. un anneau (âbimé et plié pour les deux récipiends que nous détenons) est rivé sur le portour et là sans doute pour servir à porter la boite de manière facile (attachée à une ceinture? une lacette?).
diamètre extérieur entre environ 12 et 12,3cm. je dis environ car la boite est comme martelée et non emboutie, son fond offre un aspect légèrement bombée. le martelage est peut-être la cause de cette irrégularité...
on peut dire qu'effectivement les deux boites sont de mêmes dimensions
les deux croix semblent gravées à la main et non mécanique (de l'époque). le travail est net mais visiblement non fait avec un coin... plutôt de manière artisanale cependant d'une facture franche et non d'amateur (pas de cisaillement d'exécution)
épaisseur du fer quasie permanente de plus d'un millimètre
les objets étant rangés ailleurs qu'à mon domicile dès mon retour de Nervie il n'y aura pas de problème pour faire un petit article et les présentés photographiés...
je suis content que ça vous ait plu car en effet cette manière de croire en sa foi templière pour l'homme du temple, qui partait en vérité pour l'inconnu et souvent l'horreur des batailles et la mort, est peu présentée par les scientifiques et historiens de ces sujets pourtant bien répandus...
j'ajoute que rien de similaire n'a été retrouvé dans d'autres tombes d'autres ordres religieux et guerrier à la fois...
il est vrai que l'ordre du temple se démarque (du moins pour moi) de très loin de ses collègues d'ordres similaires... qui peut-être n'avaient pas cette crainte de ne pas être enfouis en terre non chrétienne... foi, peur et superstition se tiennent étroitement la main quand l'homme doit affronter le champ d'horreur... qu'en pensez-vous?
ad



ALERION a écrit:
Monsieur André Douzet,

Je salue votre irrudition sur le sujet, mais cette boite est -elle en fer blanc où cuivre argenté?
En ce qui concerne la croix est-elle pattée, est-ce forcément une manufacture d'origine artisanale,où cette croix fut traçée par simple "griffage" par son propriétaire?

Le couvercle est-il fixé à la boite par une charnière quelconque?

Pourriez-vous nous mettre une photo de l'objet sur le forum?Avec un objet témoins à côté pour évaluer ces dimenssions?
Si cela ne vous dérange pas ,cela va de soit.

Je suis impatient de découvrir l'objet.

Amicalement,
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
André Douzet



Messages : 424
Date d'inscription : 26/01/2010

MessageSujet: Re: et si on parlait des templiers?   Jeu 18 Mar - 9:31

j'aimerai ajouter une réflexion toute personnel à propos des boites et de la terre...


Dernière édition par André Douzet le Jeu 18 Mar - 9:35, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
André Douzet



Messages : 424
Date d'inscription : 26/01/2010

MessageSujet: Re: et si on parlait des templiers?   Jeu 18 Mar - 9:34

André Douzet a écrit:
j'aimerai ajouter une réflexion toute personnel à propos des boites et de la terre...
on note souvent qu'il est dit dans les chroniques de l'époque que le templier est tondu et porte la barbe... mais aussi on dit qu'il ne s'encombre pas de soin de lavage particulier. Il aurait présenté même des caractères de saleté ou de poussière. or vous le savez comme moi sous les climats d'orient si on ne se lave pas un minimum on est pas très à l'aise... si on veut des hommes efficaces au combat il faut qu'ils soient propres (ne serait-ce que pour lutter contre les infections et les parasites de la peau et du corps humain...).
si on considère que l'homme du temple est réputé comme le plus efficace là-bas, loin devant les hospitaliers, mais la peau assombrie c'est peut-être en raison de leur visage ou main ternies au moment extrême des combats par une couche, non pas de fond de teint ;-), mais de cette terre du pays qu'il se passaient irrégulièrement sur la peau... et leur donnait peut-être un teint... terreux?
c'est une hypothèse qui est la mienne et qui je le reconnais tt de suite ne vaut pas grand'chose et est des plus précaires (comme la vie d'1 homme là-bas)... elle n'engage que moi et est sans doute indéfendable comme le fut St Jean d'Acre à la fin de la 8ème croisade...
ad qui passe à la douche ;-)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: et si on parlait des templiers?   

Revenir en haut Aller en bas
 
et si on parlait des templiers?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 7Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
 Sujets similaires
-
» [Berry, Steve] Cotton Malone - Tome 1: L'héritage des Templiers
» Le Dernier des Templiers (2011) Action / Fantastique
» Ainsi parlait Sarah Toussegras...
» Arrivée du Gran Sénéchal des Templiers Italiques
» La bière Dow à Tout le monde en parlait

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Societe Perillos :: Nouveautés-
Sauter vers: