Societe Perillos

Notre Groupe de recherche existe depuis quelques années maintenant et n'a plus à démontrer le sérieux de ses travaux. Nos membres s'intéressent nécessairement au mystère dévoyé de Rennes le Château mais favorisent le terrain de Perillos
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 En visitant la Belgique hermétique

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
AuteurMessage
williams



Messages : 55
Date d'inscription : 15/03/2010

MessageSujet: williams   Mar 30 Mar - 19:42

Cher monsieur .

Si je devais vous communiquez le cv personnel de toutes les personnes qui gravitent dans le domaine de l'ésotérisme , vous seriez assez déçut .

Mais ne polluons pas ce forum de ces sujets , revenons aux travaux .

Amicalement .

W
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
André Douzet



Messages : 424
Date d'inscription : 26/01/2010

MessageSujet: Re: En visitant la Belgique hermétique   Mar 30 Mar - 21:09

JLC est un des rares à pouvoir m'appeler par mon diminutif... on est des connaissances amicales depuis 'tonton Réju'... jlc est un des rares à une époque à m'avoir soutenu...
non... pour le peut-être moins parfait c'est sur le second personnage que je porte mon regard car un des critères pour être élevé au grade de lieutenant marlinesque il faut être au moins mitrailleur arrière... sans quoi pas de place dans l'aréopage ;-) mais comme tu le dis si justement Stéph. à plusieurs propos seuls les travaux des hommes nous importent... pas leurs amitiés ou attachements amoureux ;-=
a


chalandon stéphane a écrit:
Excusez mon ignorance: ce n'est pas un brave homme J L Chaumeil?
Bien sur il a écrit des livres dont je n'ai pas toujours saisi le sens...il est toujours dans la peinture à Rocamadour?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
André Douzet



Messages : 424
Date d'inscription : 26/01/2010

MessageSujet: Re: En visitant la Belgique hermétique   Mar 30 Mar - 21:10

oui... que les travaux reprennent force et vigueur...
ad

williams a écrit:
Cher monsieur .

Si je devais vous communiquez le cv personnel de toutes les personnes qui gravitent dans le domaine de l'ésotérisme , vous seriez assez déçut .

Mais ne polluons pas ce forum de ces sujets , revenons aux travaux .

Amicalement .

W
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
André Douzet



Messages : 424
Date d'inscription : 26/01/2010

MessageSujet: chiffres et démons?   Dim 4 Avr - 19:42

de la part de Zéphyrin... re^prise du sujet sur diable et lucifer...


Un petit texte pour le forum "en visitant la belgique"
Lucifer et Satan,un petit apport sur la question?
Les deux sont des réalités physico-chimiques,traitées anthropomorphiquement selon les diverses cultures et appoches de l'univers,au même titre que le furent les dieux grecsou gaulois, repris par des religions plus tardives.
Leur non-prise en compte explique l'évolution de la science moderne,et son inéluctable dogmatisme,au même titre que toutes les explications - philosophiques ou religieuses -qui ergotent intellectuellement en prenant les concepts pour la réalité.
Lucifer est la Matière Première ,à ne pas confondre avec la premiere matière.Celle-ci contient Satan,le feu contre-nature,qui devient actif si l'on ôte quelque chose à la matière,ce qui en modifie l'équilibre, comme en chimie l'on va " épurer pour enrichir "; c'est ce qu'indique le vocable Di-able,
Di :deux,diviser
Able :(anglais,anglé) capable
Dans l'oeuvre du Ciel et de la Tere,l'isomérie est , en quelque sorte, la porte de Marie:
666=3x222
6x6x6=216
La Belle est cernée par cette panoplie redoutable qui permit aux "scientifiques" (appellation contôlée)de réaliser leur grand oeuvre au matin du 6 Août 1945 -jour de la transfiguration du Christ,appelé par les grecs fête de la métamorphose, (mais est-ce un hasard ?) où les hommes qui ont participé à cete épiphaie ont su ,avec certitude,dans une ivresse remplie de frayeur,qu'ils avaient,pour citer Robert Oppenheimer "fait l'oeuvre du diable"
Zéphyrin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
chalandon stéphane



Messages : 44
Date d'inscription : 25/01/2010

MessageSujet: Re: En visitant la Belgique hermétique   Dim 4 Avr - 22:16

Bonsoir à tous,Il y a quelques années Elisabeth Badinter avait écrit un livre sur l'amour qu'elle réduisait sur la foi de quelques découvertes scientifiques à une simple valse de synapses et de neurotransmetteurs,c'est vrai, mais l'amour ,ce n'est pas QUE cela!!!!!!
Il faut toujours se méfier du réductionnisme que redoutait tant Arthur Koestler.
Lucifer et Satan sont AUSSI des réalités spirituelles ou des "états multiples de l'Etre "pour parler comme René Guénon.
S
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
André Douzet



Messages : 424
Date d'inscription : 26/01/2010

MessageSujet: première matière ou matéria prima???!!!!   Lun 5 Avr - 19:04

de la part de Zéphyrin...
---------------------------------------------


André,merci de mettre ces quelques remarques complémentaires pour M.Chalendon,sur le forum Belgique Hermétique
Monsieur,
Nous avons lu votre intervention avec attention,d'autant plus qu'elle cite M. Guénon dont nous apprécions l' honnêteté dans sa modalité d'appproches (ce qui ne signifie pas que nous en partageons la méthodologie et les réponses )
Nous n'avons jamais dit que la Matiére Première était "matérielle" au sens de la physique actuelle:celà serait en effet réducteur,et de façon néfaste. Ce que les physiciens considèrent comme matière ordinaire visible ne représentent,selon eux d'ailleurs,que 0,5% de la masse de l'univers.
Cette Matière Premiere est partout,y compris en chacun de nous; c'est sa compréhension qui varie...et amène à confondre les concepts avec la réalité.
A votre avis,et celà n'est pas une question intellectuelle,qu'elle est la "matière" des apparitions de la Vierge?
Sincèrement
Zéphyrin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
chalandon stéphane



Messages : 44
Date d'inscription : 25/01/2010

MessageSujet: Re: En visitant la Belgique hermétique   Mer 7 Avr - 16:11

En tant que pratiquant de la méthode Lefebure je dirais qu'il s'agit de phosphène...je pense que nous sommes là " à la jointure des 2 lumières"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
chalandon stéphane



Messages : 44
Date d'inscription : 25/01/2010

MessageSujet: simple proposition   Mer 7 Avr - 16:42

Permettez-moi de soulever un problème qui n'en est peut etre pas un, celui de la lisibilité de certains articles ,qu'ils soient écrits par vous ou par André.
Je pense que plusieurs membres de la SP comme moi meme ont des difficultés de compréhension lors de la lecture de certains articles ou interventions sur le forum,
Pourquoi ne vous ai-je pas compris? Parce que vous vous etes exprimé à la jointure de 2 savoirs ,le scientifique ("isomères") et le religieux (apparition) le mélange est stimulant et détonnant,certes et je suis le premier à réclamer la publication sur papier de vos articles
Mais je pense qu' il faut tout de meme non seulement se poser la fameuse question des surréalistes "pourquoi écrivez-vous?" mais aussi "pour qui écrivez-vous?"
2 cas se présentent à mon avis :
l'"écriture initiatique" à la S.U.Zanne, faiblement compréhensible mais destinée à modifier en profondeur le lecteur,en fait ,c'est le "double" (ou "ka" des égyptiens) qui lit
l'"écriture intellectuelle" destinée à nos "yeux de chair" et nos hémisphères cérébraux ,écriture qui doit etre comprise sans ambiguité,il faut à mon avis ,ajouter des références bibliographiques voire biographiques (quels sont mes "maitres") pour pouvoir etre suivi.

En ce qui concerne le travail de la SP,il me semble que ,si le monde journalistique et par suite ,le public sont destinés à nous lire,il va falloir passer aux synthèses!!!
Sur Périllos: le livre andré+coppens convient bien ,
mais que faire de "bartolop+escargots+melusine+apocalypse+géants du pilat+etc..."
il faudrait au moins que nous nous mettions d'accord entre nous sur le "corpus périllosien": quelle est notre vision du monde résumée en quelques pages.Le temps me semble venu,non?
Sinon d'autres le feront à notre place.
Quand on sait que les journalistes ,toujours incultes et pressés ne disposent que de 2 mots "secte" et "illuminés",nous risquons d'etre chaudement vetus pour les hivers qui viennent.......
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
André Douzet



Messages : 424
Date d'inscription : 26/01/2010

MessageSujet: soirée de samedi prochain entre... connaissants?   Mer 7 Avr - 20:45

mon cher et indispensable Stéphane ;-)
je pense te proposetr samedi soir d'aborder certains facettes de ce sujets qui je pense intéressera sans doute d'autres participants... et devrait nous permettre d'approcher plus d'1 des points que tu soulèves à propos de la SP... si tu le veux bien?
en attendant tu as en effet bien raison quant à l'apparence que nous pouvons présenter à ceux, celles, qui nous visitent en 'espérant tout savoir sur la SP sans oser le demander (selon la formule consacrée ;-)
il m'est difficle d'1 coup de te répondre mais tout ceci me semble des plus légitimes...
aussi avant d'aller un plus loin comme tu me connais depuis très longtemps... (tu es à présent un des dinausores de la SP ;-) tu sais que je ne sais pas synthétiser...
cependant il est tout à fait pôssible de produire une série de 'carnets' relatif à certzains des sujets que tu présentes sommairement: escargot , Mélusine, géants du Pilat, apocaplypse, j'en passe et des meilleurs...
le seul sur lequel j'émet une petite réserve est le bartolop... je peux en parler mais en aucun cas le reproduire et tu sais bien le danger que repré"senterait une telle production... mais au demeurant cette série de travaux, si pour moi n'est pas vraiment contraignante en temps demanderait le secours et la aprticipation d'autres intervenants afin "d'aéérer" mon travail...
tu as aussi entièrement raison sur le fait que si nous ne bougeons pas d'autres bougeront à notre place et s'en gaveront... comme tu dis si justement "le moment est venu!!!!!"
je vousd rappelle que par trois fois déja j'ai du ruer dans les brancards sur le fait qu'on nous taxait de secte... deux fois par la mairie d'Opoul... et une fois par un journal catalan... une fois l'horloge remise à l'heure je n'ai plus eu d'écho... il est vrai que je parlais de plainte et de droit de réponse exigé;-) ce qui tout à coup actionne la douche froide ;-)
mais comme toi je dis qu'il vaut mieux prévenir que guérir je le pense.
est-ce en ce sens que tu as écrit?
tu sais de + que tu m'as tjrs été de bon conseil et présent dans les moments les plus durs... aussi je compte encore sur toi pour cette passe-là
a
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
chalandon stéphane



Messages : 44
Date d'inscription : 25/01/2010

MessageSujet: Re: En visitant la Belgique hermétique   Mer 7 Avr - 21:54

oui je t'avoue que j'ai peur qu'au bout de tes 42 ans de recherches "on" te pique la vedette ,vois l'affaire de Glozel c'est terrible!!!je connais les méthodes journalistiques pour avoir par exemple bien étudié l'affaire de la vague journalistique de 1979 de la "nouvelle droite" de de Benoist ou "comment ne pas parler d'un sujet en en parlant!!!!", il faut se méfier comme de la peste du monde intellectuel et journalistique parisien qui ramène tout à son niveau qui est très bas....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MaryAnge Tibot



Messages : 8
Date d'inscription : 26/01/2010

MessageSujet: Re: En visitant la Belgique hermétique   Mer 7 Avr - 23:18

Nous partageons donc la même inquiétude, Stéphane, et j'en suis heureuse et c'est bien la raison pour laquelle nous avons décidé de créer France Secret puis Septera Editions, d'abord pour protéger les droits d'auteur d'André puis ensuite pour pouvoir publier des ouvrages dont il n'avait pas la possibilité financière d'éditer.

D'aucuns savent trés bien que cette structure fonctionne trés bien et qu'elle permet désormais d'ouvrir nos portes à d'autres auteurs.

C'est bien un projet qui me tient à coeur bien entendu et nous comptons sortir un ouvrage qui reprendra l'intégralité de 42 ans de recherches, mais compte tenu des nécessités, nous passerons par le biais du roman afin de faire accepter tout ce qui y sera écrit. andré y dévoilera des informations qu'il n'a jamais révélées auparavant.

j'ai hâte de me mettre au travail.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.maryangetibot.fr
guilhabert



Messages : 8
Date d'inscription : 26/01/2010

MessageSujet: Re: En visitant la Belgique hermétique   Jeu 8 Avr - 11:52

Je partage pour l'essentiel les propos tenus par Stéphane Chalandon d'autant qu'apparemment nous sommes les rescapés de la première vague de sympathisants "douzetiens" : pour ma part, j'ai souvent entendu les doutes voire les sarcasmes des détracteurs des travaux d'AD; Alors , qu'est-ce qui fait que nous continuons à être à ses côtés? Sans vouloir discourir outre mesure, il me semble que la rencontre entre la personne d'André et le thème de ses recherches s'est nourrie et se nourrit encore des savoirs et de la co-naissance de chacun de nous.C'est un des aspects de la révélation dont j'ai parlé récemment.
Cela étant, le moment des synthèses approche et il faut aider André à maîtriser - momentanément- sa pensée divergente qui, certes est riche et foisonnante, mais ne favorise pas les synthèses; la présence de Marie Ange Thibot va permettre à coup sûr de mener à bien ce projet.
Beaucoup de questions restent cependant en suspens -du moins de mon point de vue- par exemple pourquoi Perillos? Question de reliance? Avec qui? avec quoi?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
André Douzet



Messages : 424
Date d'inscription : 26/01/2010

MessageSujet: Re: En visitant la Belgique hermétique   Jeu 15 Avr - 19:51

André,merci de rentrer le texte suivant sur le Forum "En visitant la Belgique hermétique"

M.Chalendon bonjour
Le texte qui suit n'est pas une"réponse",mais la suite d'un échange qui s'est initialisé comme naturellement


Avant le "Siècle des lumières" puis Lavoisier, c'est-à-dire, avant les deux à trois derniers siècles, il y a eu, pendant des millénaires, l'alchimie, et une écriture "à plusieurs niveaux" qui ne saucissonnait pas la compréhension donc la pensée. Ainsi étaient mixés, que ce soit en hiéroglyphes ou en vieille langue, dans les mêmes mots et phrases, "littera" le sens littéral, "sensus" le sens pour l'esprit et "significacio" le sens moral. Parfois venait s'y superposer le sens théologique. Ainsi nos ancêtres vivaient ils dans un système complet et cohérent, exprimant leur conception du monde, ce monde objet des recherches de la SP.

C'est donc avec cette vision "Au-delà des grammaires " dirait Philéas Lebesgue que nous devons les interroger, sans oublier que l'analogie était beaucoup moins "limitante" que notre doute méthodique : la recherche des cas particuliers était plus enrichissante que notre rigueur des lois statistiques; Les veaux à cinq pattes ne permettent-ils pas de sortir des cycles… ?

Et cela nous mène au liant qui cohère "Bartolop, escargots, Mélusine, apocalypse, géants" etc… Vison, Saunière et Boudet, Saint Patrick, le Saint Sang… Il est clair -éblouissant même- qu'il s'agit de la TRANSGRESSION. Si d'une part celle ci est PERILLEUSE, il faut remonter au moins à Patrick (Patrice dira Rabelais dans le Gargantua, Chap. 2) et Polycarpe de la Rivière dans leur quête hermétique et initiatique de l'au-delà, abîme de science jadis préfiguré par le "trou de Saint Patrice" pour comprendre pourquoi Ramon de Perillos accepta de subir l'épreuve "de la purge" dans la verte Erin -la racine de toute chose, l'âme du monde, n'est-elle pas verte selon les anciens ?-.

L'interdiction divine étant à l'origine de l'espace de liberté de l'Homme, les systèmes culturels de nos anciens avaient organisé rituellement la transgression. Avec le monothéisme et la disparition du "noir sacré", -accompagnée de celle des moines soldats-, la transgression se scinda lentement en deux destins qui finissent lamentablement soit dans le sordide du journalistique, soit dans le redoutable de l'illuminisme.

Pour nous Perillos, à l'instar de cette immense famille, est le passage (caché ? -souterrain ?-) entre le sacré et les fêtes sauvages.

Nous sommes prêts, si cela intéresse la SP, à développer ces thèmes dans ses colonnes, en un texte qui pourrait servir comme un des éléments introductifs au Corpus qui semble en cours de réflexion.

Zéphyrin
15.04.2010
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
André Douzet



Messages : 424
Date d'inscription : 26/01/2010

MessageSujet: Re: En visitant la Belgique hermétique   Sam 17 Avr - 10:12

je tiens à ajouter quelques petits détails sur les propos de Stephane et Guillarbert;-)
en effet vous avez tous deux entièrement raison... et surtout à propos de l'étrange fusion entre les adhérents de la SP et votre serviteur... sans eux, sans vous, je ne suis rien c'est une réalité.
l'idée d'un 'corpus périllosien' est une furieuse idée en matière d'édition réservée cependant aux seuls membres dans un premier temps... du sectarisme? non pas du tout mais une reconnaissance de priorité que je vous dois entièrement car sans vous j'étais... cuit et englouti !;-(
alors oui il y a en réserve quelques petits inédits sur Périllos comme le fameux numéro spécial 'église St Michel de Périllos' avec en prime son sceau unique dans le sud... j'en passe et des meilleurs. A présent que nous avons pu nous secouer de parasites males et femelles il est l'heure de commencer.
cependant, vous savez tous mon incapacité à synthétiser due à mon manque d'avoir poursuivi mon chemin scolaire... alors voyez-vous ce projet je ne peux le conduire qu'avec vous et avec votre aide à tous... ce constat va dans le sens des commentaires de Guillabert ...
la matière est vaste, infinie, et on la trouve en masse dans les colonnes des sites SP et FS... il n'y a qu'à choisir et je réadapte et augmente... certes j'ai la chance et le plaisir de la présence devenue indispensable ,sur bien des points, de MaryAnge Tibot qui sur le plan administratif et éditorial fait des miracles ;-) ce travail et ses futurs résultats sont plus les votres que les miens...
m'aiderez-vous??? ferons-nous cette expérience ensemble??? c'est mon désir... alors, à quand le 'numéro zéro' d'un 'CORPUS PERILLOSIEN' ??? ;-).
très amicalement
ad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
chalandon stéphane



Messages : 44
Date d'inscription : 25/01/2010

MessageSujet: Re: En visitant la Belgique hermétique   Sam 17 Avr - 17:25

Bonjour à tous ,
Pour continuer avec M.Zéphyrin: je suis entièrement d'accord avec vous,les informations que nous trouvons sur le site sont en opposition avec une manière de connaître universitaire,la transgression est là.
Mais reste le problème de la méthode, problème primordial à mon avis,car vous prêchez me semble-t-il pour un "dérèglement de tous les sens" à la manière de Rimbaud ou des surréalistes?
Car enfin ou est enseignée la "méthode" de la langue des oiseaux???? On peut pratiquer la kabbale hébraïque ,cela est connu ,mais la langue du blason que l'on trouve chez Fulcanelli et d'autres auteurs ou est-elle enseignée?
René Guénon ne l'aimait guère ,il en a peu parlé en disant que le calembour et l'a-peu-près permettaient toutes les facilités,je ne suis pas fanatique de Guénon et j'ai parfois pratiqué ce genre de jeu mais je me pose quand même des questions sur une pratique sans méthode livrée au bon vouloir de tous..... ou sont ses limites?
Et le risque n'est-il pas comme je l'ai écrit d'écrire "pour soi-même"????
Et de n'être pas compris car qui dit connaissance dit partage et amour de celui à qui l'on s'adresse pour lui faire partager son savoir.
C'est du reste ,encore à mon avis,le problème entier de l'hermétisme et des grimoires alchimiques,ils n'étaient (presque) compris que par ceux qui les écrivaient,reste le charme poétique de nombre d'entre eux et le temps perdu par bien des souffleurs.
Oui ,je sais ,le livre parle seulement à ceux à qui il est destiné mais y a -t-il toujours un destinataire????
J'ai écrit un petit travail sur le sujet il y a quelques années "le héros et l'architecte" publié par le CIRER de Rémi Boyer.
André , pour répondre à ta demande,tu m'avais parlé d'un travail de M.de Valdan (désolé pour l'orthographe) sur les petites "présences" dans le Verdon et ailleurs ,je peux m'en occuper pour un travail de mise au net de ce dossier je crois inchevé,si tu me passes le dossier...A voir
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Goudin Juliette



Messages : 114
Date d'inscription : 27/01/2010

MessageSujet: Hermétisme   Sam 17 Avr - 18:08

La Solution se trouve dans l'ouverture d'un forum sur le sujet pour ceux que cela intéresse ! LOL Smile

Amicalement

juliette
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
André Douzet



Messages : 424
Date d'inscription : 26/01/2010

MessageSujet: Re: En visitant la Belgique hermétique   Lun 19 Avr - 19:42

intervention de Zéphyrin...
---------------------------------------


Bonjour à tous
M.Chalendon merci de continuer à participer à cet échange,qui ne peut,à notre avis,que permettre à la SP de déterminer ses choix d'orientation.Malheureusement,nous sommes,un peu à l'instar d'André,et pour d'autres raisons,peu synthétique;alors,merci de nous lire jusqu'au bout....
La Transgression dont nous parlons n'est pas une transgression conceptuelle vis-à-vis de la manière de "connaître " (et de transmettre ) universitaire,mais le seul point commun - le PGCD dirait l'école -des différents sujets cités,et ce,vis-à-vis des fondements même de la "culture" (que celle ci soit sociale ,religieuse,scientifique,ou autre ).
Bartolop et le péché originel,l'éclaircissement que la cause de la mort est dans celle de la vie.
Escargots (sans même parler ni des cagots ni des cathares ) et le labyrinthe initiatique,la régénération cyclique,la renaissance au-delà de la mort fécondante
Ces deux sujets sont directement ,et opérativement , reliables aux fumées blanches et rouges dont parle M.Gosset,médecin à Amiens,en 1735,aux sujets de certains travaux sur la rosée,ainsi qu'aux roses blanches et rouges,dont,entre autres,celles qui "eschallent" sur le chêne de Nicolas Flamel;de même avec les R+C,le vin rouge et le vin blanc ,par exemple de Raimond Lulle, le vin et le pain (en voie sèche ),l'Eucharistie pré-chrétienne.
Mélusine ,l'invisible rendu visible,la double nature humaine et divine ,l'androginelle vérité intérieure au-delà des contingenges.
Le Trou de Saint Patrick (17 -tiens tiens...- mars ) et l'apprentissage par les voyages dans l'au-delà que font tous bons Pantagruélistes (suivant l'exemple d'Epistémon,"Le Pantagruel ",ch.30 ,et "Le Gargantua",ch 2 ),dont la religion doit remplacer celle de SaintPatrick et de Joseph d'Arimathie ;
Le meutre de l'abbé Gélis et son extrème onction
Le Tombeau du Christ et la matérialisation induite du double
Etc...
Chacun de ces sujets vérifie ,en lui-même ,cet état de signification -dont les méthodes culturelles de communications ne pourront,de naturae,qu'occulter la réalité concrète - sur les plans philosophiques et pratiques,ces derniers venant,par vérification de Nature valider les premiers.Et ici se situe le "garde-fou" dont vous souhaitez l'existence pour éviter de sombrer en traversant l'océan de la folie,pour passer intérieurement de l'oeuvre au noir à l'oeuvre au blanc -ce que Rimbaud n'arriva pas à réaliser,d'où son abandon de l'écriture -.
Si nous pouvons tout imaginer (et de préférence quelque chose de différent des autres,ce qui attirera "les mouches à merde"),la Nature,elle,ne peut jouer ni mentir - si elle n'est pas violée comme dans les techniques chimiques,miroir,dans la matière des actes découlant de nos théories racistes ( ne nomme -t-on pas un métal en fonction de sa couleur ,de la texture de sa surface,de sa peau et de son poids ?) et totalitaires ou révolutinnaitres (le metal n'est -il pas le résultat du passage du minerai au four ,où celui-ci est à la fois décapité et grillé ?) actes que le discours officiel réprouvera avec force conviction - .
La Nature nous montre que l'affinité entre les corps est la manifestation de celle de leur esprit;et la validation de l'hypothèse (ou son invalidation) se situe au niveau des causes,et non simplement des faits;la philosophie,la chimie et la physique ne sont ,dans la nature ,pas séparables :alors l'enseignement est global pour l'humain sur le chemin de l'Homme.
En ce qui concerne cet enseignement que vous semblez chercher,la Vérité ne s'enseigne pas,elle se laisse découvrir le long du chemin dont nos prédécesseurs -ou notre maître -ont laissé des traces ;veuillez accepter nos excuses pour cette demande directe: qu'elle école vous a appris à faire l'Amour?
L'école nous apprend les mathématiques,mais pas à devenir mathématicien:encore faut-il accepter de passer des années à apprendre cette science.Et l'on voudrait,au débotté,comprendre les modes d'expression de nos anciens?
Il en est de même avec le grimmoire,dont Graset d'Orcet a donné les grandes bases techniques nécessaires au départ,mais sans préciser la methode générale de la Langue des Oiseaux,dont il est une composante :celle-ci consiste en une lecture orthographique ,ou phonétique selon les auteurs,du français en grec...Encore faut-il l'apprendre,ce qui peut facilement se faire seul ,et ne nécessite pas l'école
Arrivons enfin à Perillos:
Pourquoi ¨Périllos "demandent certains? Nous dirons simplement que ce n'est pas la faute d'André,ni celle du traffiquant d'esclaves (son plus gros bateau s'appelait "LE CANDIDE" connu sous le nom de Voltaire,mais de Polycarpe de la Rivière....André comprendra ,lui qui est assis sur le dur banc du quotidien , qu'il ne nous revient pas d'en dire plus,André qui déclare que son "incapacité à synthétiser (est) due à son manque d'avoir poursuivi son chemin scolaire ",et demande une équipe "synthétisatrice".
Nous ne pouvons à ce sujet que citer Fulcanelli,dont les mots suivants illustrent aussi une partie de notre cheminement:
"...nous savons ce qu'il en coûte pour troquer les diplomes contre l'humble manteau des philosophes;il nous a fallu...à vingt ans...brûler livres er cahiers ,confesser notre ignorance,et...déchiffrer une autre science sur les bancs d'une autre école."
N'eût-il pas été plus simple ,et plus rapide,de "n'avoir pas appris"?
L'enseignement universitaire n'a-t-il pas été,à toutes les époques,,hors de ses à-côtés techniques,le plus solennel des mensonges ?
La synthèse,vue sous cet angle mirifique du savoir ,accumulatif,en place de la connaissance,illuminatrice ,n'est-elle pas la méthode la plus subtile,parce-que en pleine lumière,d'occultation "statistique" des "veaux à cinq pattes " de la Transgression? la science (modèle déposé ) permet ce mensonge rationnel d'accepter une possibilité théorique sans croire à sa réalité matérielle! Le savoir en place de la connaissance,tout en prônant une tête bien faite en place d'une tête bien pleine !
Le danger ,dans l'écriture synthétique d'un Corpus sera ,à note avis,,pour la SP ,de perdre son âme,d'exposer les travaux par catégories factuelles et non causales,cette âme qui a fait,qu'un jour,nous sommes rentré en contact avec André ; et nous nous plaisons à imaginer qu'il en fut de même pour nombre d'entre vous.
Zéphyrin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: En visitant la Belgique hermétique   

Revenir en haut Aller en bas
 
En visitant la Belgique hermétique
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
 Sujets similaires
-
» Pour boucher hermétiquement un mini flacon en verre
» consever la salade????
» [poésie]Arthur Rimbaud
» Cherche étuis pour D90 urgent
» Boite de protection objectif

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Societe Perillos :: Nouveautés-
Sauter vers: