Societe Perillos

Notre Groupe de recherche existe depuis quelques années maintenant et n'a plus à démontrer le sérieux de ses travaux. Nos membres s'intéressent nécessairement au mystère dévoyé de Rennes le Château mais favorisent le terrain de Perillos
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Mise au point : Internet ou comment se brûler les ailes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin


Messages : 48
Date d'inscription : 25/01/2010

MessageSujet: Mise au point : Internet ou comment se brûler les ailes   Sam 16 Oct - 23:25

Lettre ouverte...à ceux qui ont programmé notre destruction

Monsieur, Madame l'Admin,

Reconnaissez que cette forme d'anonymat n'est pas vraiment une preuve de courage ni de certitude. Soit, nous sommes satisfaits de voir que vous réagissez enfin à nos demandes. Bien entendu, nous n'avons aucun souci à reconnaître le premier litige présenté le 19 août auquel vous n'avez pas répondu mais que vous admettez aujourd'hui, voilà qui nous rend bien service. Il en a fallu un second, une intervention musclée auprès de Forum actif pour que vous daigniez nous répondre. Vous aurez probablement à vous expliquer sur le caractère mensonger de cette demande du 19 août strictement identique à celle du 13 octobre. Nous espérons que vous en avez gardé une copie car cela prouve sa réception et votre silence, puisque nous attendons en vain une réponse de votre part depuis cette date.

Si vous attendez depuis deux mois, là encore, vous admettez avoir sciemment organisé ce forum afin de voir les réactions de Mr Douzet, nous aussi, nous avons fait preuve de beaucoup de patience.

Mr Douzet est effectivement seul responsable de ses écrits, je note d'ailleurs à ce titre que vous le nommez sciemment dans votre mail alors même que vous usez et abusez des jeux de mots sur votre forum, au moins enfin là les choses sont claires. Nous aurons à revenir sur la qualité " publique " de certains de vos propos. Pourquoi ne pas afficher réellement vos couleurs ? Par peur des sanctions peut-être. Aucun de vos membres (double ou triple d'ailleurs) ne s'affiche clairement alors que nous connaissons leur identité. Quelle fierté, quelle sens de la légitimité, c'est admirable.

Nous maintenons donc que vous agissez sous le coup de la diffamation et du dénigrement et nous nous proposons de vous l'expliquer par le menu, mais vos précautions d'usage de ces différents mots dans votre " encyclopédie " sont bien la preuve que vous avez conscience des risques courus à agir de la sorte. D'ailleurs nous aurons à revenir sur le contenu de cette " encyclopédie ".

A toutes fins, nous tenons toutefois à vous rappeler que la liberté d'expression n'est pas le mot d'ordre sur votre forum lorsqu'on en est réduit à museler l'un de ses membres parce qu'il essaie péniblement d'apporter de l'eau au moulin de la recherche de Mr Douzet. Vous agissez de la même manière que ce que vous reprochez à Mr Douzet.

Nous nous proposons maintenant de vous donner les éléments que nous considérons comme portant atteinte à Mr Douzet et à son intégrité, éléments que vous vous dépêcherez soit de supprimer de votre forum, soit de contester vivement mais cela n'a aucune importance.

Votre encyclopédie tout d'abord : vous vous sentez dans l'obligation de donner une définition de différents mots alors même que vous savez pertinemment que cela peut vous être reproché car tous ces mots sont à double tranchant : gourou, diffamation, dogme, dénonciation et délation. Si vous étiez si sûrs de vos assertions, vous n'auriez pas besoin de donner ces définitions. Le mot " gourou " par exemple est utilisé sciemment à contre sens alors même que vous laissez à supposer que Mr Douzet gère la Société Perillos en toute impunité, au détriment de ses membres. Assumez donc vos propos et laissez aux membres de la Société Perillos le droit de ne pas être d'accord avec de telles insinuations. Vous leur manquez prodigieusement de respect.

Quant au mot dénonciation, s'il s'agit d'un acte civique, nous nous étonnons de l'absence de dénonciation de votre part depuis plusieurs années, d'actes que vous estimez répréhensibles. Vous admettez donc que vous faîtes de la délation par le biais de votre forum. Je reprends vos propres définitions. Semble-t-il que vous ayez à craindre des répercutions d'une telle dénonciation et de comptes à rendre s'il s'avérait qu'elle est calomnieuse. Toutefois votre absence de réaction vous rend complice des éventuelles exactions de Mr Douzet.

A notre tour de vous livrer une définition : escroc : L'escroquerie est le fait, soit par l'usage d'un faux nom ou d'une fausse qualité, soit par l'abus d'une qualité vraie, soit par l'emploi de manœuvres frauduleuses, de tromper une personne physique ou morale et de la déterminer ainsi, à son préjudice ou au préjudice d'un tiers, à remettre des fonds, des valeurs ou un bien quelconque, à fournir un service ou à consentir un acte opérant obligation ou décharge (source wikipédia). Je vous laisse juge désormais face à vos propres réalités. Tous ceux qui connaissent André Douzet savent dans quel dénuement il vit et qu'il n'a jamais usé ni d'un faux nom ni d'une forme d'autorité pour s'approprier le bien d'autrui.

A noter une fois encore que l'espace de discussion que vous estimez avoir créé est constitué d'anciens membres de la société Perillos et par des non-membres d'ailleurs, aigris par le refus ostensible d'André Douzet de leur donner des indications de terrain, causes éventuelles de fuite d'informations sur ses travaux, nous y reviendrons ; d'ancienne compagne aigrie par une rupture ; d'ancien collaborateur ayant lui-même créé une structure pour laquelle il réunit des gens annuellement sans apporter la moindre preuve de ce qu'il avance, exactement ce qui est reproché à Mr Douzet. Je tiens d'ors et déjà à vous préciser, ainsi qu'à tous les membres en question qu'un livre va paraître dans les prochains mois dans lequel Monsieur Douzet donnera tous les éléments dont il a tu la source durant des années, et ce, afin de cesser enfin d'être spolié par des personnes toujours bien intentionnées qui n'avaient pour seule ambition que de lui prendre ses éléments qu'il donnait volontiers gratuitement et à son propre détriment.

Abordons maintenant les différentes discussions menées sur ce forum réservé soit-disant à la liberté d'expression et à l'apport de preuves incontestables :

1/ le " point zéro ".

Monsieur Douzet a trouvé un emplacement sur lequel se situent plusieurs tombeaux. Il a souhaité jusque maintenant ne pas dévoiler ses sources et leur coordonnée GPS et votre but est de les obtenir. Qu'adviendra-t-il une fois que vous les aurez obtenues à part vous rendre sur place et obtenir ce qu'il n'a pas, pour l'instant, réussi à obtenir, c'est à dire la faculté de les soumettre à une administration culturelle ? Pour l'instant, sa recherche de 40 ans n'intéresse hélas pas les pouvoirs publics mais nous constatons qu'elle vous intéresse prodigieusement, vous. Quant au premier "bouchon", Monsieur Douzet a assez de témoins de l'époque pour expliquer la raison de cette désinformation et principalement pour éviter de voir courir la campagne par des gens mal intentionnés, dont vous ne pouvez pas faire partie, nous en sommes sûrs.

Vous avez toutes les preuves de ce que vous avancez ? Alors nous serions curieux de voir les preuves concernant ces soi-disant tombeaux faits de polystyrène, de carton, des maquettes. Nous attendons impatiemment la preuve de tout ceci.

Nous pouvons, nous, apporter la preuve de ce dénigrement : votre propre manque d'élément sur la question, la tentative de manipulation de " pascal " concernant la date présumée de la photo par la recherche des références de son appareil photo numérique soi-disant au 1 janvier 2005 pour se rétracter ensuite quand il s'est rendu compte qu'il suffisait de changer la batterie de l'appareil photo pour que le chrono redémarre. Le même " pascal ", soit dit en passant qui nomme ses propres photos illégales de Monsieur Douzet sur son site " bouffon 1, 2 et 3 ". Vous n'aurez pas le toupet de nous faire la démonstration des différentes définitions du mot " bouffon " car vous savez que, là encore il y a plusieurs lectures.


Source http://www.chronodrome.fr/salvaterre/

Le samedi 2 octobre, une photo apparaît sur votre forum en toute illégalité car il s'agit d'une photo extirpée d'une vidéo dont Mr Douzet avait demandé, et obtenu, l'interdiction de parution. Ainsi, cette photo est détenue illégalement par vos membres et sa parution vous met de toute évidence en porte à faux.

Le 8 août, deux photos prises dans un lieu privé sont également totalement illégales. Nous avons à votre disposition des photos prises au même endroit, avec la même personne quelques semaines après et vous invitons instamment à les faire disparaître. Le noir sur le visage ne permettra évidemment pas de cacher son propriétaire, vous en avez bien conscience, surtout depuis que vous assumez avoir maille à partir avec Mr Douzet. Il s'agit là d'un cadre privé et non plus de la personne publique. Effectivement, Mr Douzet fait des décors de théâtre pour sa fille mais ce n'est en aucune manière la preuve qu'il en ait fait de même pour une recherche archéologique, là encore c'est à vous d'apporter la preuve de la supercherie par des photos, des témoins que sais-je, ce que vous aurez à cœur de faire j'en suis sûre car vous serez à cours de sujet dénigrant et insultant sur votre forum.


Source votre forum et une certaine Domi


Source Odile Martinez et André Douzet avec l'autorisation du propriétaire du lieu - 15 août 2010

Vous aviez d'ailleurs pris les photos de ce tombeau de notre site pour les placer sur votre forum en toute impunité sans notre accord. Aujourd'hui, elles ont dû être supprimées pour éviter cette spoliation.

Monsieur Douzet a toujours refusé d'entrer lui-même dans lesdits tombeaux pour ne pas subir de poursuite ni faire de dégradation, ce n'est certainement pas pour permettre à d'autres d'avoir une attitude destructrice. Monsieur Douzet en est le découvreur et se tient à la disposition de toute autorité publique intéressée pour que ce site soit protégé de tout pillard, dont vous ne pouvez pas faire partie, c'est évident. Votre bouche et vos oreilles sont tellement armées de bonnes intentions qu'il ne peut en être autrement pour vos mains et vos pieds.

2/ les Courtade

A défaut de pouvoir accuser Monsieur Douzet de falsification de ces documents, vous tentez de prouver qu'il n'a pas à en être détenteur. Toutefois, dans le même temps, vous présentez une lettre manuscrite et privée qu'il a donnée à Mr Jean-Louis Moner dans laquelle il s'engageait à lui en donner la moitié. Cela prouve au moins votre intérêt dans cette affaire. Pascal Guillaume s'est fait un point d'honneur à obtenir à toutes fins ces documents notariés par tous moyens, même les pires. Alors pourquoi Mr Moner ne donne-t-il pas cette information à la justice ? Il lui resterait à prouver que Mr Douzet est toujours en possession de ces documents et surtout à rendre des comptes sur son acceptation de bénéficier de la moitié de leur propriété. On ne peut pas à la fois revendiquer un document comme bien public et en revendiquer la propriété, cela n'a aucun sens.

Cette lettre manuscrite est du domaine privé et n'a donc pas sa place sur vos pages.

A toutes fins utiles, Mr Douzet n'est plus en possession depuis longtemps de ces documents notariés.

Quant à la " page manquante ", là encore si Monsieur Douzet vous l'avait livrée toute cuite, des personnes bien intentionnées dont vous ne faites pas partie, se seraient empressées d'aller sur site.

Et puis pourquoi ces fameux courtade ne seraient-ils pas des faux également ? Pourquoi vous intéressent-ils alors que vous discréditez tout le reste des travaux d'André Douzet ? Selon vos propres définitions ils ne servent à rien puisque les tombeaux sont une supercherie.

3/ Le parchemin

Quant au parchemin, là d'après vous il y a falsification alors même que vous n'apportez absolument pas la preuve que ce soit le cas. Toutefois, Mr Douzet, pour couper court à toutes ces accusations, a décidé il y a quelques semaines, d'organiser des réunions informelles, sans cotisation, afin de permettre aux vrais chercheurs de prendre connaissance de certains documents pour faire sa propre expérience, il a invité Madame Dominique Soumeillan, Madame Mireille Cronie et Monsieur Maurice Monnot à venir y participer, ceux-ci n'ont pas daigné répondre. L'invitation, évidemment, ne tient plus mais leur silence (le vôtre ?) permet une fois encore d'apporter la preuve que votre seule ambition est le dénigrement à toutes fins.

Là encore dans vos conversations il est fait mention de "gourou miniature" (discussion de Roger du 17 septembre) de " c'est là aussi la caractéristique d'une secte " (discussion de Roger du 17 septembre)

Quant au parchemin en lui-même, aucune démonstration de preuve quelle qu'elle soit. Les pages dont vous faîtes état sur le site de chronodrome font référence à des photos une nouvelle fois illégales. Le document concerné appartient en toute légitimité à Mr Douzet, il ne s'agit pas d'archives publiques cette fois et comme vous ne pouvez l'incriminer sur ce point, vous jouez cette fois la carte de la falsification. D'après vous, il aurait créé ce document à partir d'un document anodin déjà existant. Là encore une invitation a été lancée qui vous aurait permis de le vérifier de vous-même, aucune réponse n'a été faite. Nous réserverons donc ça aux vrais chercheurs non empreints de volonté destructrice.

A propos du testament, un constat d'huissier a été demandé, il portait sur la mention du testament d'un des seigneurs de Perillos (" testamenta "). Il est bien entendu qu'il est hors de question de vous livrer ici le nom du seigneur en question, la date et la teneur du testament, ce serait vous faire trop d'honneur et donner en pâture des informations que vous vous empresseriez de critiquer de toute façon. Il a été proposé de montrer au domicile d'André Douzet le constat d'huissier et le document avec une fenêtre sur le terme " testamenta " et le nom du seigneur concerné. Cette opération a été proposée contre une somme de 750 euros représentant les frais du constat et les frais correspondant à cette opération.

N'importe qui pouvait venir sous réserve de payer cette somme. Un certain Maurice Monnot s'est avancé mais a avoué à André Douzet qu'il refusait de payer à lui seul cette somme. Vous savez fort bien, puisque c'est passé sur votre forum, que vous avez fait un appel au peuple ; que certains d'entre vous ont répondu pour en payer une partie. L'affaire n'est jamais allée plus loin. Il est étonnant que vous ayez hésité à vous cotiser pour réunir une somme de 750 euros qui vous aurait permis soit de dévoiler la falsification, soit de constater qu'il avait bel et bien raison.

Si toutefois, le document a été volé et qu'André en soit le receleur ou l'acquéreur, le fameux devoir civique était de le dénoncer, toutes affaires cessantes. Ne pas l'avoir fait vous rend complice de vol.

Enfin, tant en ce qui concerne les courtade que le testament, on peut très sérieusement s'interroger sur la présence de photos de ces documents sur le site chronodrome tenu par un certain Pascal Guillaume et son association, pour laquelle nous ne demandons aucune vérification de comptabilité par ailleurs, alors même que ces photos ont été obtenues en toute illégalité. Si le courtade n'avait rien à faire entre les mains de Mr Douzet, d'après vous, il n'avait rien à faire entre les mains de Mr Guillaume non plus. Et plus personne n'est dupe de la réception d'un CD anonyme compte tenu de la relation privilégiée que Messieurs Guillaume et Moner entretenaient avec Mr Douzet, jusqu'à manger chez lui à de nombreuses reprises il y a quelques années.

4/ La maquette et les courriers évolutifs

Les propos au sujet des différentes factures de Saunière, comme tous les autres, n'engagent que vous. Nos lecteurs qui suivent André Douzet auront à cœur de prendre connaissance de son ouvrage où il livrera l'intégralité des documents en sa possession et à moins d'en obtenir une copie, vous devrez faire comme tous les autres pour avoir de nouveaux arguments à vous mettre sous la dent. Ce livre paraîtra courant 2011 chez un éditeur renommé, sans qu'il puisse nous être reproché de nous autoéditer, quoique nous ayons au moins le mérite de prendre des risques à éditer nos propres ouvrages, et à écrire tout court d'ailleurs. Ce sera le point d'orgue à donner à cette affaire, en tout cas pour nous.

Il a, jusqu'alors, livré gratuitement sur internet des informations de ce type pour les retrouver quelque temps dans l'ouvrage de quelqu'un se faisant un nom facilement et gratuitement à son détriment. Échaudé, il semble avoir raison, vu le comportement que vous avez maintenant que la manne s'épuise.

La vente des maquettes s'est faite en toute légalité, deux seulement ont été vendues, une a été payée par André Douzet lui-même et la seconde a été prise en charge par France Secret, sans compter la prise en charge par André Douzet des frais de " création " du contremoule. La facture de commande du musée de Tautavel sera à la disposition des pouvoirs publics si nécessaire. Nous avons fait le voyage jusque Marseille pour la livrer et Madame Ex peut témoigner, sans avoir jamais réagi, que le cadre en bois a été fait des mains de Monsieur Douzet au domicile de celle-ci. Là encore pourrions-nous taxer l'attitude de cette dame de complicité de tentative d'escroquerie s'il n'était pas écrit noir sur blanc sur le site qu'il s'agit de copies dans un but d'étude. Ce n'était d'ailleurs pas du polystyrène mais du plâtre sur la base du contremoule dont Mr Douzet a également la facture.

C'est d'ailleurs au cours de cette conversation sur votre forum que l'un de vos membres (Terz) a été réduit au silence car il amenait la preuve qu'un autre de vos participants (Roger) avait déjà démontré qu'il existait des écrits anciens faisant état de l'emplacement de la tombe. De plus. Mr Douzet a démontré dans ses écrits à maintes reprises que la maquette telle qu'elle existe aujourd'hui était déjà répertoriée bien avant qu'il l'évoque lui-même, dans des écrits religieux.

Maurice nous fait même l'honneur le 6 octobre de déclarer que l'un de ses contacts lui indique qu'elle serait une fabrication pure par Emile Dubois, franciscain à Jérusalem en 1904. Monsieur Douzet, au vu de son acte de naissance, ne peut décemment pas en être tenu pour responsable, ce sont vos propres écrits.

5/ les Carnets Secrets

Nous tenons à préciser que l'idée des Carnets Secrets émanait de Mr Douzet seul et même s'il avait été entendu que d'aucuns devaient proposer des articles en bénévolat (Maurice le 17 septembre), force est de remarquer que Messieurs Douzet et Coppens ont alimenté ces journaux, presque exclusivement, bénévolement bien sûr, mais nous n'avons pas le souvenir qu'aucun de vos membres aient participé de près ou de loin à leur composition. Il est aisé de critiquer une revue à laquelle on n'a nullement contribué.

Les trois premiers ont été payés par quelqu'un qui se voulait un mécène et qui s'est vite rendu compte qu'il s'agissait d'une démarche onéreuse et a donc abandonné la poursuite de cette revue après le troisième numéro. 1500 exemplaires de chaque ont été imprimés sans facture (Mr Douzet ne peut en être tenu pour responsable puisqu'il n'en est pas l'initiateur) et je vous invite dés lors à apporter la preuve du prix d'achat, de la facture et des aboutissements qui ont découlé des ventes. Aujourd'hui, nous tenons à disposition des autorités publiques les exemplaires restant en grand nombre sans compter tout ce qui a été gracieusement donné, abîmé par les différents déménagements, stockés chez nos dépôts-ventes et détenu par certaines personnes de votre équipe. Aujourd'hui, il s'agit d'un véritable manque à gagner puisque la Société Perillos a remboursé l'intégralité des ventes à cette personne. Nous tenons les relevés bancaires à l'autorité publique sur sa réquisition (tout comme certains autres relevés). Le n°4 en noir et blanc fut payé en intégralité par Mr André Douzet à 500 exemplaires et c'est compte tenu des difficultés futures que nous avons créé France Secret d'abord puis Septera Editions pour payer et produire les exemplaires suivants, dont bientôt le n°11. Donnez-nous la preuve, puisque vous avez toutes les preuves, que Mr Douzet a récupéré l'argent de la vente des premiers carnets secrets à son profit. Son train de vie parle pour lui et vous prendrez des risques énormes à venir en justice car il serait aisé pour Mr Douzet de montrer ses relevés de compte depuis 2005.

En synthèse, cette campagne visant à montrer Monsieur Douzet comme un voleur est encore là un dénigrement. Nous notons d'ailleurs que, si vos membres font référence à la possibilité pour les membres de demander les comptes de l'association, cela n'a jamais été demandé, par aucun d'entre vous. Or, aujourd'hui, tous vos membres ne paient plus leur cotisation à la Société Perillos et ne sont pas, à notre connaissance, membres ni de France Secret ni de Septera Editions. Ces trois associations ont leurs comptes tenus à jour et les mettront à la disposition des autorités si nécessaire mais non à vous, cela va sans dire. Une fois encore, vous accusez sans aucune preuve à l'appui de vos récriminations. Et nous estimons ne pas avoir à nous justifier. Je tiens toutefois à vous préciser que seuls les membres de ces différentes associations ont travaillé d'arrache-pied, bénévolement, depuis des années, afin de construire quelque chose. Je pense que c'est une bonne leçon dont vous devriez tirer profit.

Une réunion à Tautavel : " je me souviens qu'il y a quelques années, ma soeur est allée à une réunion chez Mr Douzet " (Christiane le 13 octobre) etc etc. Soyons sérieux, n'avez-vous pas de meilleur candidat pour défendre votre cause ? Qui est Christiane, qui est sa soeur ? Quelle date cette réunion ? Quels témoins à part les vôtres ? Quant à montrer les documents établis ce jour-là (chèque et relevé de banque de la société Perillos), nous avons déjà répondu plus haut.

Effectivement, si Maurice Monnot était là ce jour-là mais encore fois de quelle réunion parlons-nous ? Odile Martinez aussi, comme il le dit lui-même le 14 octobre et celle-ci soutient que Maurice Monnot avait proposé de relever les Carnets Secrets en grande difficulté à l'époque par souscription mais sans qu'il ne mette jamais cette proposition à concrétisation. C'est à la suite de cette réunion que France Secret a été créé pour soutenir le projet et Monsieur Monnot n'y a jamais contribué. Je tiens également à préciser que si Odile Martinez était là, elle peut donc témoigner ne pas avoir assisté à une remise de chèque ou quoique ce soit de ce type, pour la bonne raison que la seule personne contre laquelle Mr Douzet aurait eu un litige à l'époque compte tenu du " ratage " des premières éditions des Carnets Secrets, était le mécène en question qui n'était pas présent à celle à laquelle Mme Martinez était présente, la seule d'ailleurs.

A cette réunion de février 2006 au cours de laquelle a été débattu effectivement le sort des Carnets Secrets, une liste des gens présents avait été dressée ainsi qu'un compte-rendu de réunion et aucune personne de sexe féminin présent n'avait de sœur appelée Christiane.

Je pense que l'amalgame créé entre différentes réunions, et encore ça reste à prouver qu'il y eut plusieurs réunions de ce type, a pour seul but de semer le trouble dans l'esprit de votre petit nombre de lecteurs et c'est tout.

Dans ce type de discussion, indépendamment du dénigrement systématique certaines assertions sont vraiment inutiles et révélatrices du temps que vous avez à consacrer à cela. Un seul exemple : " Pourquoi quelqu'un qui publie, qui fait des conférences pour faire partager ses théories (pour lesquelles beaucoup ont investi), qui vend (et aussi bien avec septera que personnellement), la SP (donc nous) lui ayant servi à se faire un nom, cherche à discréditer quelqu'un apportant des arguments plus que solides, au lieu de s'engager et défendre ses théories. " (Dom du 13 octobre). On pourrait s'interroger de savoir à quoi Dom fait référence, des exemples ? Des noms ? Bien sûr que non.

Pour venir d'ailleurs reprocher à Mr Douzet de ne pas mettre le lien sur son propre forum de votre forum couvert d'insultes à son égard ? Allons là encore restons sérieux. Vous ne souhaiteriez tout de même pas que nous vous fassions de la publicité. Vous n'en avez pas besoin de toute évidence.

Mais ça continue et là j'utilise vos propres écrits : " Bien sûr, la réponse est simple, manque de preuves étayant ses affirmations mais présence de nombreuses fausses preuves de plus en plus révélées. ". Une telle phrase peut aisément vous être retournée à votre propos.

6/ Droit de Réponse

À nouveau une prise à partie d'un des membres de votre propre forum par Roger du 20 septembre parce que celui-ci demande à être désinscrit. Et à nouveau " petit gourou " et " on continuera à prétendre qu'il ne s'agit pas d'une secte " (Roger 30 septembre)

Le 31 août, Dom veut nous faire la plaindre alors qu'elle nous explique en long, en large et en travers qu'elle est l'ex-compagne d'où sa motivation forcenée à s'allier aux ennemis d'hier jusqu'à écrire " vous m'avez fait prendre fait et cause en votre faveur " Mais le libre arbitre dans tout ça ? Madame Ex, n'êtes-vous pas majeure et vaccinée ? Nous croyons réellement que le problème réel est là. Tous vos participants, à tout peser 5 ou 6 avec les doublons de pseudonymes, se sont approchés du travail d'André Douzet et n'ont pas obtenu qu'il livre certaines informations qu'il estime ne pas avoir à dévoiler dans l'immédiat. Il s'agit d'aigreur, rien de moins, mais rien de plus.

Tous les proches anciens et nouveaux d'André Douzet lui restent attachés sans attendre quoique ce soit de lui. Vous évoquez le fait qu'il se comporte en gourou de façon à vous déculpabiliser de ce que vous considérez comme une tromperie, mais encore une fois vous êtes libres chacun de votre mode de pensée et vous avez à tout moment eu le choix de rester, partir, ne pas cautionner, croire etc etc. Le train de vie de Mr Douzet est la preuve évidente, s'il en fallait, qu'il ne se comporte pas ni n'est traité par ses amis comme un gourou. Si besoin s'en faisait sentir, nous aurions également des témoignages constants, émanant de membres anciens, nouveaux, restés ou partis qui pourraient donner une version radicalement différente à la vôtre. Mais l'anonymat dont vous vous targuez vous enlève le droit à la critique puisque personne ne sait qui vous êtes, pourquoi ne seriez-vous pas vous-mêmes n'importe qui ? Sans connaissance réelle de cette affaire ?

Puis le 21 août, Dom d'insister en écrivant " Un dogme (Du grec dogma : " opinion ") est une affirmation considérée comme fondamentale, incontestable et intangible par une autorité politique, philosophique ou religieuse qui emploiera dans certains cas la force pour l'imposer. " Avant de porter des accusations de ce type, demandez-vous si Mr Douzet est une autorité politique, philosophique ou religieuse. Il est un chercheur, catégorie dans laquelle aucun de vos membres ne peut hélas s'inscrire.

Nous maintenons qu'il n'a jamais forcé ni personne à le suivre, ni à le croire, qu'il n'a jamais monnayé son savoir et que dés lors il paraît difficile d'étayer la thèse de la secte. Votre virulence à le détruire est bien la preuve de votre liberté de pensée.

7/ Promesses non tenues...

Nous nous sommes déjà expliqués sur toutes ces fameuses preuves dont vous vous targuez d'en avoir le droit de bénéfice. Vous ferez comme tout le monde et achèterez l'ouvrage lorsqu'il paraîtra. Quant au défaut de publication, je vous invite également à nous rappeler à quel moment l'idée est venue de votre côté afin de créer une structure qui financièrement lui permettrait ce genre de parution.

Quant à vos différents sondages, nous notons au passage qu'ils ont une forte popularité (ironie bien sûr !)

8/ Témoignage d'un autre

Cette discussion a été créée dans le seul but de dénigrer Madame Juliette Goudin,qui, quant à elle, a opté pour la défense de Mr Douzet. Autrement dit, nous sommes sous le coup de la liberté d'opinion à condition d'être d'accord avec tout ce que vous écrivez. Rappel l'affaire de Mr Terz. Mme Juliette Goudin est une amie de longue date, fidèle, qui pourra, elle, attester strictement du contraire de ce que vous avancez vous-mêmes, mais si vous avez l'assurance d'en avoir la preuve, pas de souci n'est-ce-pas. Auterment dit, toute personne qui aurait envie de témoigner en faveur d'André Douzet serait de toute façon immédiatement rejetée, effectivement vous avez raison de dire que votre espace est un espace de discussion (ironie toujours !)

Quant aux discussions qui suivent, elles ne seront pas soulevées car elles sont dignes de cour de récréation. Il semble clair que Madame l'Ex règle ses comptes de vie commune et rien d'autre. Nous sommes purement et simplement dans des considérations de " ménagère ", pas autre chose.

Mais soulevons quand même la discussion " qui vérifie les témoignages avancés ? ". Vous avez le culot de dire ouvertement, oh pardon, pas vous, mais Domi le 6 août, qu'elle n'a pas vérifié elle-même l'exactitude des propos de Mr Douzet en conférence. A défaut de preuve...Quand on critique, on a au moins de quoi argumenter en face.

9/ L'efficacité du Bartolop

Indépendamment de cet écrit sans importance ici, dont vous ne rapportez pas plus la preuve ni de son existence ni du fait que Mr Douzet le détienne, ni même encore qu'il n'existe pas, ni que Monsieur Douzet ne le détienne pas, venir évoquer la perte d'un de ses enfants est du plus pur sacrilège. Cette discussion porte à croire que vous êtes descendus bien bas dans la mesquinerie et la méchanceté. Et vraiment où est le rapport avec la recherche ? Cette discussion laisse à supposer qu'il a menti également là dessus, vous ne reculez vraiment devant rien.

Puis dans "comparons nos histoires", Dom le 8 octobre nous fait l'honneur d'un "Un jour on devient un grand garçon et on assume ses actes. On ne se cache plus derrière les jupes des petites copines (du moment, bien sûr, et je sais de quoi je parle, j'y suis passée)". Non seulement cela étaye notre opinion à propos des réelles motivations de ce forum mais je pense que nous sommes complètement sortis du domaine public en évoquant les jupes des petites copines.

Ledit Roger avait déjà fait ses preuves sur un forum anglais en évoquant la "pauvre femme belge" aux crochets de laquelle André Douzet vivait. Je vous invite à modérer les propos de vos membres car je ne suis pas, quant à moi, un personnage public et ma vie privée (ne vous en déplaise, euh non pas vous, Domi) ne vous regarde en rien.

10/ les erreurs dans les écrits

Et on continue : Roger le 17 septembre "Saar Gourou Douzet", "Gourou", "Maître manipulateur", "petit Gourou".

Puis le 20 septembre "un gourou nain menteur, faussaire, escroc etc" et j'en passe et des meilleures.

Le 30 septembre "quelle infâme petite crapule"

11/ Légalité et poursuites

- Oui Mr ou Mme l'admin, il s'agit de dénigrement et là ce sera à vous d'apporter la preuve de ce que vous avancez comme vérités premières et véritables. En attendant d'en apporter la preuve, vous faites subir à Mr Douzet un dénigrement par le menu. Quant aux photos prises, vous savez sans doute qu'il a habité dans cette maison, celle de Durban pour soulever un secret qui n'en est pas un, durant de nombreuses années et nos photos faites en parallèles avec l'accord, cette fois, de la propriétaire, prouvent sans difficulté que le lieu est identique. Vous portez donc atteinte à la vie privée, pour prouver quoi ? Que Mr Douzet sait faire des décors pour des spectacles de danse ? À comparer à une maquette dont même Maurice dit qu'elle daterait de 1902, vous vous ridiculisez et perdez totalement tout bon sens.

- Quant à la légalité vis-à-vis de l'association, Madame Mireille, sachez que la Société Perillos n'a jamais reçu aucune subvention, en faire état prouve votre incapacité à remplir les blancs et votre nécessité à le faire quand même. Quant aux autres moyens de subsistance, les AG ont toutes eu lieu, les comptes sont fluides mais de compte à rendre il n'y aura que vis à vis des adhérents et de l'administration si nécessaire.

Nous notons d'ailleurs que, si parmi vous, il y eut des membres anciens de la Société Perillos, ils n'ont jamais fait aucun remous tant qu'ils en étaient membres et depuis silence complet. Force est de constater que le seul courage de désormais agir sous pseudonyme.

Quant au statut de Mr Douzet en tant que président à vie, donnez-nous la preuve que ces statuts aient été refusés en préfecture au moment de sa création.

12/ La salle de cinéma

Vous pourrez nous objecter que vous n'êtes pas responsable d'une vidéo placée sur Youtube par une personne encore anonyme, AlberteVeritad, (décidément la franchise est monnaie courante) mettant en scène une ancienne conférence d'André Douzet pour laquelle il avait donné l'exclusivité des images à Baglis.TV, vidéo dans laquelle il est de nouveau moqué, puisqu'on se sert d'une seule phrase pour laisser croire qu'il admet lui-même avoir fabriqué la maquette et on ressort des archives publiques ou non peu importe, le numéro de SIRET lui appartenant lorsqu'il était dessinateur en bâtiment. Vous reportez donc sciemment des vidéos illégales uniquement parce qu'elles portent préjudice à Mr Douzet.

De plus, nous avons demandé à ce qu'elle soit retirée de Youtube pour les raisons indiquées ci-dessus, cela a bien entendu été accepté et la vidéo a disparu le 14 octobre 2010 pour réapparaître sur un autre lien aussitôt mis à jour sur votre forum, preuve en est des différentes copies de votre forum à notre disposition, et nous avons bien conscience que ce petit jeu va continuer.

13/ Parlons de Perillos

Tiens nous voilà enfin au cœur du sujet, donc des recherches de Mr Douzet. Terz ouvre enfin une discussion en relation directe avec le travail de Mr Douzet et reconnaît en toute objectivité qu'il y a des éléments troublants. C'est dans cette discussion que Terz se fera laminer et réduire au silence mais soyez aise, nous avons copie de la discussion où il se sent discrédité et réduit au silence notamment dans un débat où Roger a à s'expliquer sur des éléments qui apportent de l'eau au moulin d'André Douzet, concernant un écrit ancien catalan établissant l'existence d'une parcelle sacrée.

Enfin, au vu de tout ce que vous prétendez amener comme preuve pourquoi ne pas faire preuve de dénonciation, acte civique s'il en est, preuve à l'appui ? Un risque que vous refusez de courir apparemment car ce serait dévoiler votre identité, remarquez vous pouvez toujours le faire sous le joug de l'anonymat, ça s'est déjà vu !

Vous pouvez répondre si vous le souhaitez mais je ne donnerai plus suite, ce serait entrer dans un débat que nous ne souhaitons pas, stérile et inutile, votre cause étant claire et établie. Vous n'entendez pas agir avec fairplay ni courtoisie et vous cantonner à évoquer, avec suspicion, le travail d'André Douzet, votre but réside dans la destruction et la nuisance à toutes fins. Nous avons d'ailleurs demandé à FPAD de cesser son activité le 13 octobre, dans un souci de clarté et d'apaisement et non dans le but de céder au chantage.

Cette campagne de dénigrement, dieu merci, n'est pas suivie par beaucoup, vos propos en anglais ayant été supprimés du forum où vous tentiez d'intervenir, ce qui prouve, selon vos critères, l'influence que peut avoir Mr Douzet au-delà des frontières, ce qui prouve, selon les nôtres, le bienfondé de ses recherches et l'intérêt que peuvent y porter de nombreux lecteurs.

Votre audience est d'ailleurs la preuve du désintérêt du public à votre égard à contrario des statistiques du forum de la Société Perillos et du site, mais d'après vous c'est la preuve que tous nos lecteurs sont sous le joug d'un gourou, belle image pour nos lecteurs. Je les en laisse juges. Mais je suis rassurée car ce sont les mêmes qui ne prennent pas le temps d'aller lire vos insanités.

De deux choses l'une, soit les découvertes d'André Douzet doivent être dévoilées car elles appartiennent à tout le monde et alors elles sont vraies, soit ce n'est qu'une multitude de faux et escroqueries et supplier pour avoir les éléments ne vous servirait à rien. Vous luttez afin de prouver qu'il est un menteur tout en sollicitant qu'il apporte les preuves qu'il dit la vérité. Remarquez, on ne sait jamais. Quand on veut noyer son chien on l'accuse de la rage...et puis s'il s'avérait qu'il dit la vérité, vous auriez loisir de récupérer ses informations pour en faire profit.

En résumé :

- nous maintenons que vous menez une politique de dénigrement et une incitation à nuire et non pas de liberté d'opinion.
- Mr Douzet refusera de donner à tous vents des éléments de recherche gratuite qui seront immédiatement utilisés à son détriment. 40 ans de recherche méritent au moins d'être reconnus comme tels.
- Vous étiez invités à participer aux réunions à venir afin de constater de visu, vous n'avez même pas pris la peine de décliner l'offre. La critique est facile quand on refuse toute discussion.
- Vous n'apportez aucune preuve de ce que vous avancez et vous le savez avec certitude puisque vous cloisonnez certaines discussions. Mais puisque vous êtes si sûrs de votre bon droit, nous vous invitons à continuer seuls sans adversaire.
- Votre anonymat nous interdit, dans l'immédiat, toute action en justice et permettra à nos lecteurs d'être juges de l'honnêteté de part et d'autres des différents intervenants. C'est donc en toute impunité que vous agissez de la sorte, sachant que vous n'en serez pas inquiétés mais nous laissons nos lecteurs en être les seuls juges.
- Nous ne participerons plus de prés ou de loin à vous donner de la matière pour nuire aux travaux d'André Douzet.
- Nous ne sommes pas armés pour lutter contre une telle méchanceté gratuite et facile ni une stratégie aussi finement ciselée contre laquelle nous ne combattrons plus.
- Toutefois, afin d'être dans un souci de clarté, nous invitons nos lecteurs à faire connaissance avec vos membres. Toute personne qui souhaiterait connaître les identités de vos membres sera renseignée en privé sur simple demande afin qu'elle sache quels individus elle a en face d'elle.

Voilà, Monsieur, Madame l'Admin, bonne continuation...

Pour tous les autres

Tout cela n'a que trop duré, nous n'avons que trop prêté le flanc à une série d'individus à la mémoire courte. Les deux mois passés ont été presque exclusivement réservés à lutter contre des moulins à vent, à se justifier, à combattre cinq personnes en tout et pour tout en oubliant nos 700 visiteurs hebdomadaires auprès de qui nous nous excusons. À cause de cinq ou six individus mal intentionnés, le site et le forum seront désormais silencieux mais ils resteront notre vitrine et vous serez toujours les bienvenus dans un cadre plus intimiste dans lequel vous aurez accès à nos archives, des articles en téléchargement gratuit.


On notera qu'il n'y a pas pas de visite ni du côté de Tautavel ni du côté de La loire.

Nous souhaitons désormais continuer nos travaux dans la quiétude et l'apaisement qu'ils méritent et que réclament nos lecteurs. Nous demandons d'ailleurs à tous nos amis qui, par gentillesse, bienveillance et tendresse, ont réagi à maintes reprises de ne plus le faire, de ne plus nous tenir informés de ce qui continuera plus que probablement à se dire. Ça n'a plus pour nous le plus petit intérêt.

Il y aura toujours des détracteurs aux méthodes peu scrupuleuses, nous en sommes bien conscients aussi désormais, plus aucun article ne paraîtra sur le site sauf si des auteurs veulent s'essayer à cet exercice périlleux, ni aucune intervention de notre part sur le forum public ou quelque forum que ce soit. Bientôt, quand nos détracteurs n'auront plus rien à se mettre sous la dent, ils devront passer à d'autres victimes à critiquer, salir, dénigrer.

Nous n'inviterons pas nos lecteurs à ne pas se rendre sur ce lieu de discussion inique car nous avons confiance en eux, ils ont déjà fait leur choix en faveur de la recherche et du travail.

C'est pourquoi, parce que nous avions projeté de créer un groupe sans cotisation réservé à des personnes réellement curieuses d'apprendre et volontaires à partager, nous créons un espace totalement fermé et non public mais grand ouvert à tous nos compagnons de route, nos amis de longue et de fraîche date dans lequel nous discuterons comme dans le forum Société Perillos où nous pouvons également donner des éléments de notre recherche sans qu'ils soient jetés en pâture dés leur parution. Si ces informations devaient être divulguées ensuite sur le net, nous aurions alors l'assurance que nous subissons un véritable harcèlement et que l'on cherche à nous pièger.

Nos lecteurs comprendront, n'en déplaise à certains, que la seule condition sera le refus total de l'anonymat.

Internet est un outil mais peut devenir une arme de méchanceté contre laquelle nous ne sommes pas armés. Cette lettre sera largement débattue, sans nul doute mais ce sera la dernière fois.

Odile Martinez et André Douzet

le 16 Octobre 2010























[center]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://societe-perillos.forumdediscussions.com
christiane



Messages : 31
Date d'inscription : 27/01/2010
Age : 58

MessageSujet: Re: Mise au point : Internet ou comment se brûler les ailes   Dim 17 Oct - 1:22

Bonsoir,
Je suis déçue que cela "se termine " ainsi !!!!!! Amertume, déception, mais compréhension totale!!!!!!!!
Cordialement.
Christiane
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ALERION

avatar

Messages : 86
Date d'inscription : 01/02/2010
Localisation : PAYS DES NERVIENS

MessageSujet: Re: Mise au point : Internet ou comment se brûler les ailes   Dim 17 Oct - 12:03

Bien, n'en parlons plus.La discrétion est de mise et incontournable,soyons objectifs,les forums apportent toujours leurs lots d'envieux et de dés-oeuvrés en recherche de surbrillance gratuite.

Alors, conversons sous d'autres cieux.

Amicalement,

Alérion.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Mise au point : Internet ou comment se brûler les ailes   

Revenir en haut Aller en bas
 
Mise au point : Internet ou comment se brûler les ailes
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Comment faire la mise au point manuelle ?
» Comment faire la mise au point sur un oiseau en vol...
» Bague de mise au point grippée : recherche astuce réparation
» Mise au point sur l'infini...en faite c'est quoi???
» passage à la mise au point manuelle

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Societe Perillos :: Nouveautés-
Sauter vers: