Societe Perillos

Notre Groupe de recherche existe depuis quelques années maintenant et n'a plus à démontrer le sérieux de ses travaux. Nos membres s'intéressent nécessairement au mystère dévoyé de Rennes le Château mais favorisent le terrain de Perillos
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Un aboutissement largement mérité, n'en déplaise aux ...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
jpdelsol



Messages : 5
Date d'inscription : 26/01/2010

MessageSujet: Un aboutissement largement mérité, n'en déplaise aux ...   Mar 2 Fév - 21:52

Cher André,
Nouveau sur ce forum, cependant pas dans le suivi de tes recherches, je plains sincèrement tes détracteurs (peut-être ai-je donc du temps à perdre ?), car leur incompétence dissimulée sans doute sous une carapace de mots fallacieux et vieux faux secrets échauffés autour de lèvres mi-cousues, l'emportera bientôt sur leur jalousie maladive; grand bien leur fasse, ils trouveront bientôt un autre os à ronger, la cour en est pleine.
La lumière n'a certes pas la même intensité pour tous et, ainsi leur éloignement les empêche d'en recevoir un quelconque éclat, si menu soit-il.
Le "couronnement" de tes recherches, c'est la confirmation de leur suffisance (et par la même occasion de leur "insuffisance").
"Super André", merci de nous faire partager tes recherches et tes succès avec autant de fougue et d'ardeur; les escargots sont parfois lents mais ils parviennent à leur but, et souvent, ce sont les autres qui (en) bavent.
À ta disposition, chercheur opiniâtre et encore bravo pour cette montée inestimable d'adrénaline.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
André Douzet



Messages : 424
Date d'inscription : 26/01/2010

MessageSujet: Re: Un aboutissement largement mérité, n'en déplaise aux ...   Mer 3 Fév - 10:37

vois-tu mon cher jpdelsol ... la lumière est un curieux phénomènes nous mettant simultanément le zénith devant notre porte à tous et chacun, chacune....
les escargots sont pour moi une fascination et là où on les retrouve inscrit, écrits, dans la pierre des sanctuaires, et bien là se trouve un savoir endormi qu'un seul baiser peut réveiller puis surtout éveiller... et si ce baiser était souffle??? et si ce souffle était 'radon' si on le pratiquait... et alors... malheur au rouge coulant , un rouge coulant comme celui des pavillons , non pas Nicolas, mais parfois issés au moments des abordages pour signaler qu'aucun quartier ne serait pratiqué... ni fait de prisonniers.
est-il utile de te rappeler que la progression lente permet d'aller loin selon le vieux prverbe italien;-)... mais te ferai-je l'insulte de te dire que l'escargot, surtout celui de nuit;-) se doit d'avoir le pied stable car il ne dispose alors plus de sa vision de 4 yeux gastéropodiques...;-) mais d'une autre quasiment aveuglée et d'un seul pied dans lequel la faim s'installe... cette faim de savoir la fin au plus fin de l'énigme... la faim dans les talons, là où se situe la grande fragilité des colosses mythiques... tu dois bien deviner d'où provint providentiellement ce qui permit à ce discret escargot nocturne d'avancer lent mais stable, chaud, sec et léger tel les pieds de Mercure ;-) mais à vrai dire il faut bien avouer que quelques fées à l'image de Viviane lançant ses filets sur une source magique se penchèrent attentivement sur le socle de progression ;-) et lui DONNERENT la légèreté, l'assurance et le pouvoir de ne pas souffrir de dolences 'podiques'... alors lorsque les fées se mèlent de faire progresser et reposer l'escargot de nuit... on se demande bien ce qui pourrait l'arrêter surtout lorsque lui la lumière blanche et chaude apporter par un autre mage qui d'une pierre blanche et d'un peu de liquide nourricier de notre mère la terre nous permit d'être éclairé du savoir aller...
je l'avais bien tjrs dit, seul un travail d'quipe permet le résultat... s'il est seul l'homme n'est rien qu'un joueur sans équipier et sans partie à gagner...
l'amitié n'est pas quant la table et pleine mais bien quant elle est vide... et là souvent même un manchot peut compter les soit-disants amis... le solo escargot de nuit n'était pas manchot ;-) et a pu les compter... merci encore à ceux, celles qui se reconnaissent à ces mots.
a
tiens... du coup le clavier me démange d'ouvrir un chapitre sur l'escargot éternel... et son jeu avec Dieu.


jpdelsol a écrit:
Cher André,
Nouveau sur ce forum, cependant pas dans le suivi de tes recherches, je plains sincèrement tes détracteurs (peut-être ai-je donc du temps à perdre ?), car leur incompétence dissimulée sans doute sous une carapace de mots fallacieux et vieux faux secrets échauffés autour de lèvres mi-cousues, l'emportera bientôt sur leur jalousie maladive; grand bien leur fasse, ils trouveront bientôt un autre os à ronger, la cour en est pleine.
La lumière n'a certes pas la même intensité pour tous et, ainsi leur éloignement les empêche d'en recevoir un quelconque éclat, si menu soit-il.
Le "couronnement" de tes recherches, c'est la confirmation de leur suffisance (et par la même occasion de leur "insuffisance").
"Super André", merci de nous faire partager tes recherches et tes succès avec autant de fougue et d'ardeur; les escargots sont parfois lents mais ils parviennent à leur but, et souvent, ce sont les autres qui (en) bavent.
À ta disposition, chercheur opiniâtre et encore bravo pour cette montée inestimable d'adrénaline.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Un aboutissement largement mérité, n'en déplaise aux ...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Pratchett, Terry] Les Annales du Disque-Monde - Tome 26: La Vérité
» Vos 7 vérités
» Miss Karaté Kid : le moment de vérité IV
» La vérité est-elle toujours bonne à dire?
» [Johnston, Jennifer] De grâce et de vérité

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Societe Perillos :: Nouveautés-
Sauter vers: